Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La LLD s’envole en 2019

La LLD s’envole en 2019

Sesamlld a dressé le bilan du marché de la location longue durée pour l’année 2019. Tous les indicateurs ont été au vert avec 636 437 mises à la route, un volume en progression de plus de 8 %. 2020 s’annonce en revanche sous de moins bons auspices.

 

La location longue durée de véhicules est une solution qui séduit un nombre de croissant de professionnels, mais aussi de particuliers. Ce constat ne date pas d’aujourd’hui mais les chiffres du secteur pour l’année 2019 confirment l’appétit dévorant des automobilistes pour cette formule. Sesamlld, le syndicat réunissant l’essentiel de la profession, a dressé un bilan particulièrement positif pour l’exercice écoulé. Ses adhérents ont mis à la route 636 437 véhicules, un volume significatif en hausse de 8,14 % par rapport à 2018 qui a représenté 24,64 % des immatriculations totales en France, voitures particulières et utilitaires légers confondus.

 

 

Les loueurs longue durée sont désormais à la tête d’un parc roulant de 1 455 195 véhicules en France, total en progression de 5,7 % sur un an. A cela viennent s’ajouter 457 074 véhicules gérés en fleet management (+7,3 %). Ainsi, le parc global entre les mains des adhérents du syndicat s’élève à 1 912 269 véhicules (+6 %).

 

Sur les 636 437 mises à la route revendiquées en 2019, 451 922 l’ont été pour le compte de professionnels. Les loueurs auraient ainsi capté à eux seuls 58,42 % du marché B2B en France. Ces chiffres fournis au syndicat par Dataneo diffèrent quelque peu de ceux communiqués par AAAdata exploités par le Journal des Flottes. Difficile dans ce cas de savoir où se trouve réellement le curseur. On apprend également que 54 308 unités ont été mise à la route pour des particuliers, 48 007 unités pour des concessions (véhicules de démonstration) et 51 071 unités pour des loueurs courte durée.

 

Croissance réduite en 2020

 

Sesamlld se félicite tout d’abord du bilan énergétique de ses adhérents dont le parc rejette 112,89 g/km de CO2, contre 116,7 g/km pour le marché global. La LLD serait ainsi plus vertueuse que les autres canaux de vente. Cela peut notamment s’expliquer par le fait que le diesel soit encore le carburant dominant : il a représenté 53,3 % des mises à la route de voitures particulières et 91,7 % de celles de VUL. L’essence monte certes en puissance, à 39 % pour les VP et 5,7 % pour les VUL, mais sa part de marché est moindre que sur le marché global. Les hybrides et électriques ont pour de leur côté représenté 7,3 % des mises à la route VP (2,4 % pour les VUL).

 

Ce bilan positif à tous les niveaux devrait s’assombrir en 2020. Les loueurs tablent comme la plupart des analystes sur une baisse du marché automobile français. François Bradander, le président de Sesamlld, se montre relativement optimiste pour la LLD qui devrait poursuivre sa croissance mais de manière plus réduite. "Nous n’atteindrons pas 8 % de croissance sauf miracle, mais nous n’avons pas en tête l’idée d’être en régression. L’évolution du produit location longue durée auprès des entreprises est forte, notamment sur les PME et TPE, c’est un levier de croissance pour nos adhérents, au même titre que les particuliers", assure le représentant.

 

Canaux de vente Marché Dont LLD Part de marché LLD Evolution 2019/2019
Particuliers 1012848 54308 5,36% 16,12%
Sociétés 773637 451922 58,42% 6,76%
Démo garages 435473 48007 11,02% 20,53%
Location courte durée 248091 51071 20,59% -4,1%
TT 30321 - -  
Constructeurs 29473 239 0,81% 279,37%
Administrations 25520 3044 11,93% -1,49%
LLD 27846 27846 100% 25,14%
         
Totaux 2583209 636437 24,64% 8,14%
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Peugeot 3008 reste le véhicule le plus produit en France

Pour la deuxième année consécutive, le SUV Peugeot est le véhicule le plus produit dans l'Hexagone. Avec 245 932 exemplaires, il devance la Toyota Yaris et le Peugeot 2008.

Les comptes de Renault dans le rouge en 2019

Le groupe français a annoncé une perte de 141 millions d'euros au titre de l'année 2019. Pour la première fois depuis la crise de 2009, le constructeur perd de l'argent et doit mettre en place un vaste

Gilles Le Borgne, élu Homme de l'année automobile

Directeur de l'ingénierie du groupe Renault et membre du comité exécutif, Gilles Le Borgne a remporté l'élection de l'Homme de l'année, organisée par le Journal de l'Automobile. Les membres du jury

350 000 primes à la conversion accordées en 2019

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a tiré le bilan de la prime à la conversion en 2019. Résultat : un nombre record de dossiers, malgré le resserrement des conditions d'attribution,

Les usines automobiles bientôt en panne de pièces venant de Chine ?

L'épidémie de Coronavirus se fait également sentir dans les usines hors de Chine. Après que Hyundai, Toyota, Volkswagen et FCA ont suspendu la production de certains sites, les équipementiers de la Fiev

LS Group ouvre son showroom Bugatti

Le groupe Lamirault-Schumacher conforte son pôle luxe en ouvrant officiellement, à Neuilly-sur-Seine, les portes de la seule et unique concession française Bugatti. La marque de luxe revient dans la capitale

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page