Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Osram bientôt sous pavillon américain

L’ancienne filiale de Siemens a décidé de soutenir l’offre de rachat du consortium financier formé par Bain Capital et Carlyle.

Osram bientôt sous pavillon américain

Après avoir fait l’objet de plusieurs approches, l’équipementier allemand a accepté l’offre d’achat des deux fonds d'investissements américains Bain Capital et Carlyle Group.

 

C’est une véritable bataille boursière à laquelle se sont livrés le fabricant de capteurs optiques AMS et le duo de fonds d’investissement Bain Capital / Carlyle. L’objet de leur rivalité ? L’équipementier Osram, producteur de diodes électroluminescentes et de systèmes d’éclairage à LED pour l’automobile et diverses applications professionnelles.

 

Les deux fonds ont été les premiers à formuler une offre de 3,4 milliards d'euros, début juillet, après des négociations amorcées il y a plusieurs mois. Quelques jours plus tard, AMS est revenu à la charge avec une contre-offre s’élevant à 4,2 milliards d’euros. Mais faute d’avoir su trouver les financements nécessaires, le groupe autrichien a dû faire marche arrière, laissant le terrain libre à Bain Capital et Carlyle.

 

Avec le soutien des deux fonds américains, l’équipementier espère disposer des moyens qui lui permettront de finaliser son projet de transformation. La société munichoise entend en effet s’affirmer comme une "entreprise de hautes technologies", centrée sur les innovations à base de semi-conducteurs pour la conduite autonome et les produits d'éclairage connectés.

 

Précisons que Bain Capital n’est pas un nouveau-venu dans l’automobile puisque le fonds détient déjà de multiples actifs dans ce secteur : MSX, TI Automotive, Dealer Tire ou encore Parts Holding Europe (Autodistribution).  

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe LS ouvrira son showroom McLaren en octobre

C’est confirmé : le groupe Lamirault Schumacher ouvrira les portes du showroom McLaren en octobre 2019. En attendant, l’atelier recevra ses premiers clients dès le 1er août.

PSA : moins de business, plus de profits

Malgré une baisse de ses ventes et de son chiffre d’affaires au premier semestre 2019, le groupe PSA est parvenu à améliorer sa marge opérationnelle et son résultat net.

Les services connectés, nouvel eldorado des distributeurs Mercedes ?

Mercedes-Benz dévoile ses ambitions autour des services connectés. Une potentielle manne financière pour le constructeur…et pour les distributeurs ?

La filière automobile abasourdie par la nouvelle prime à la conversion

Mesure brutale, absence de concertation et manque de vision globale : industriels et distributeurs dénoncent un texte illisible qui rend impossible les projections sur le devenir de la prime à la conversion.

Les véhicules diesel d'occasion exclus de la nouvelle prime à la conversion

La prime à la conversion, en vigueur au 1er août 2019, se recentre sur les VE et les foyers modestes. Seuls les modèles neufs et VO émettant moins de 117 g de CO2 pourront bénéficier d'une aide tout

La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur au 1er août 2019

Contre toute attente et sans concertation avec la filière automobile, le gouvernement a publié ce matin au Journal officiel les nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion. Comme prévu,

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page