Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Avec l'offre Ucar2share, une Fiat Panda coûte 49 € par mois

Avec l'offre Ucar2share, une Fiat Panda coûte 49 € par mois

Ucar lance son offre Ucar2Share qui permet d'accéder à la location d'une citadine pour 49 euros par mois, grâce aux revenus du partage de la voiture. Seule obligation : mettre son véhicule à disposition d'Ucar pendant 7 jour par mois.

 

C'est désormais officiel : Ucar propose au travers de son offre Ucar2Share de financer une partie de l'acquisition d'une voiture neuve grâce à sa mise en location 7 jours par mois.

 

Ainsi, en intégrant les revenus issus du partage, les mensualités pour une Fiat Panda neuve (1.2l 69 ch Easy) reviennent à 49 euros TTC par mois (contre 105 euros sans partage) et une Peugeot 2008 (BlueHDi 100ch Allure) reviendra à 153 euros par mois contre 256 euros sans partage. 23 modèles figurent aujourd'hui au catalogue et sont donc accessibles à l'offre Ucar2Share pour laquelle les agences Ucar servent de tiers de confiance. Après chaque période de "partage" (au moins 7 jours par mois), le véhicule sera rendu au propiétaire, nettoyée.

 

Cette offre est née d'un constat : le parc automobile de 40 millions de véhicules est vieillissant (10 ans en moyenne), pollue et absorbe les bénéfices des améliorations techniques proposéees uniquement sur les véhicules neufs. "C'est une sorte de confiscation de la modernité automobile", avance Jean-Claude Puerto, dirigeant d'Ucar. "La réglementation va empêcher les propriétaires de vieilles voitures de rouler alors qu'ils n'ont pas les moyens de changer. Partout en Europe, on s'aperçoit de la corrélation entre le revenu de la population et l'âge moyen de la voiture. Nous devons donc trouver des solutions pour rajeunir le parc automobile. Le partage en est une. Nous devons inventer la nouvelle économie de l'automobile."

 

Une solution avant l'interdiction de rouler du 1er juillet 2019

 

Présentée fin 2018, cette offre est expérimentée depuis plusieurs mois dans certaines agences Ucar pour un lancement immédiat, à quelques jours de la date fatidique du 1er juillet 2019. En effet, à cette date, près de 800 000 voitures affichant la vignette Crit'Air 4 ne pourront plus entrer dans Paris entre 8 heures et 20 heures, quel que soit le jour de la semaine.

 

Concrètement cela signifie que tous les véhicules particuliers diesels et les utilitaires légers, mis en circulation avant le 1er janvier 2006 ne pourront plus circuler dans une zone délimitée par l'A86 (non comprise par les interdictions de circulation).

 

Un an plus tard, au 1er juillet 2020, les grandes agglomérations rejoindront Paris pour aboutir à une interdiction pour près de 2 millions de véhicules.

 

Concrètement, Ucar, au travers de 500 agences badgées à son nom, gère l'intégralité du processus : la reprise de l'ancien véhicule, y compris la gestion de la prime à la conversion s'il y a lieu, le financement du nouveau grâce aux deux partenaire financiers CGI Finance et Cetelem, la location-partage auprès des clients de l'agence, le retour du véhicule à la date et heure prévue par le propriétaire et un véhicule de remplacement assuré, en cas d'aléas.

 

Actuellement, le parc de véhicules loués par Ucar atteint 10 000 unités. Grâce à Ucar2Share, Jean-Claude Puerto pense le doubler d'ici un an. L'enjeu est de développer une industrie du partage, pérenne.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Circulation différenciée : entre inefficacité et inégalités

AAAData s’est penché sur le nombre de véhicules immobilisés en Ile-de-France suite à la mise en place de la circulation différenciée. Si environ la moitié du parc francilien est concerné, de fortes

Saikawa reconduit à la tête de Nissan, Senard joue l’apaisement

Les actionnaires de Nissan, dont Renault, ont approuvé le nouveau schéma de gouvernance du constructeur et reconduit Hiroto Saikawa, un temps menacé, au poste de président directeur général. Jean-Dominique

Arnaud Duffort réélu à la tête du groupement des concessionnaires JLR

A la tête du groupement des concessionnaires JLR depuis octobre 2017, Arnaud Duffort a été réélu pour un nouveau mandat.

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page