Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Arval France recompose son comité exécutif

Margy Demazy et Karen Brunot intègrent le comité exécutif d'Arval France.

Arval France recompose son comité exécutif

Suite au départ de Gregory Libre au Comex du groupe, la filiale française du loueur longue durée a nommé Margy Demazy à sa direction commerciale et Karen Brunot à sa direction marketing et digital. Les deux promues intègrent le comité exécutif.

 

Arval France annonce des mouvements au sein de son état-major. Le premier d’entre eux est le départ de Gregory Libre (48 ans). Ferréol Mayoly, le directeur général, a officialisé début avril, via Linkedin, la promotion de son directeur commercial et marketing au comité exécutif du groupe. Il devient directeur commercial et marketing monde.

 

Gregory Libre a rejoint Arval France en 1996 après l’obtention d’un DESS de gestion des PME-PMI de l’université de Paris XII. Il a débuté en tant que responsable de l’administration des ventes. Il a ensuite grimpé progressivement les échelons en devenant successivement directeur d’agence, directeur comptes stratégiques, directeur du réseau commercial moyenne entreprises et grandes relations, directeur marketing puis directeur commercial et marketing.

 

Le poste laissé vacant par Gregory Libre au sein d’Arval France a été scindé. Margy Demazy (46 ans) a été nommée directrice commerciale tandis que Karen Brunot (45 ans) a été promue directrice marketing et digital. Dans ses nouvelles fonctions, Margy Demazy supervise les activités commerciales des grands comptes, des moyennes entreprises et des acteurs publics au sein d’Arval France. Entrée au sein de l’entreprise en 1999, elle occupait depuis 2013 le poste de directrice du réseau commercial grands comptes. Elle a été avant cela ingénieure commerciale, directrice d’agence, directrice du développement commercial grands comptes, directrice des ventes du réseau grandes entreprises et directrice du segment des comptes stratégiques internationaux.

 

Karen Brunot est arrivée plus récemment chez Arval France, en 2016, en qualité de directrice marketing en charge du développement produit, du digital, du marketing opérationnel et de la business intelligence. Elle étend désormais ses missions aux nouvelles solutions de mobilités et à l’expérience clients. Elle prend également la responsabilité de la filiale Arval Moyenne Durée.

 

Suite à leur nomination, Margy Demazy et Karen Brunot intègrent le comité exécutif d’Arval France et sont rattachées à Ferréol Mayoly. Ces deux prises de poste sont effectives depuis le 1er avril 2019.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Didier Leroy célébré à la 38e édition de l’Homme de l’Année

En présence de plus de 200 invités, Didier Leroy, numéro 2 de Toyota, a reçu le prix de l’Homme de l’Année dans le cadre de la 38e édition organisée par le Journal de l’Automobile. Une soirée

Valeo, Faurecia et Plastic Omnium claquent la porte de la Fiev

Rien ne va plus au sein de la Fiev. Après le départ inattendu de son ancien président Jacques Mauge, la fédération vient de voir Valeo, Faurecia et Plastic Omnium quitter ses rangs.

Le groupe RCM fait sa première acquisition en Europe

Le groupe de distribution RCM vient de faire l'acquisition du groupe Piret en Belgique qui distribue Mercedes. Une croissance externe qui permet à RCM de s'implanter en dehors de la France.

Car Avenue reprend Ital Group, distributeur Nissan et Toyota, en Belgique

Le groupe Car Avenue poursuit son développement en Belgique avec la reprise d'Ital Group, un important distributeur Nissan et Toyota, présent en Wallonie. Le groupe français compte désormais plus de 80 concessions

La chute du diesel s’accentue

Les immatriculations de voitures particulières roulant au diesel ont dévissé de 17,1 % au mois de mars, tombant ainsi à moins de 34 % de part de marché. Un déclin accéléré dont profitent les autres

Fort recul de la demande des particuliers au premier trimestre 2019

Les constructeurs automobiles n'ont pas fait le plein d'immatriculations chez les particuliers. Ce segment de marché est en baisse de presque 5 % sur les trois premiers mois de l'année 2019 et pèse

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page