Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Ford va supprimer plus de 5 000 emplois en Allemagne

Ford annonce 5 000 suppressions d'emplois en Allemagne sur plus de 24 000.

Ford va supprimer plus de 5 000 emplois en Allemagne

Ford a annoncé la suppression de plus de 5 000 postes en Allemagne sous forme de départs volontaires dans le cadre de son plan social européen.

 

Ford a présenté à l'ensemble de ses employés, sans distinctions de sites, un programme de "départs à la retraite anticipée ou de départs volontaires" avec indemnité de licenciement, selon nos confrères de l'AFP.

 

"Cette annonce s'inscrit dans le cadre de la restructuration de Ford qui vise à rétablir le plus rapidement possible une activité rentable en Europe", a indiqué une porte-parole de Ford Allemagne. Le constructeur n'a pas évoqué la fermeture de sites particuliers en Allemagne, ni chiffré d'autres suppressions d'emplois dans d'autres pays concernés par ce plan.

 

Ford emploie plus de 24 000 personnes en Allemagne - un peu moins de 18 000 à Cologne, 6 000 à Saarlouis et environ 200 à Aix-la-Chapelle, sur un total de 53 000 en Europe. En France, Ford est en plein bras de fer avec le gouvernement pour trouver une solution à la fermeture annoncée par le constructeur de l'usine de Blanquefort, près de Bordeaux, qui emploie 800 salariés.

 

La part de marché du groupe américain en Europe est tombée d'environ 11% en 2006 à 6,4% en 2018. La restructuration en cours vise à économiser 25,5 milliards de dollars au total d'ici 2022, ce qui va passer par l'arrêt de la production des voitures compactes (berlines et citadines) en Amérique du Nord, des fermetures d'usines et des milliers de suppressions d'emplois en Europe.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'incontournable mais problématique vente en ligne

La majorité du parcours client est déjà digitalisé mais l'ultime acte, l'achat, peine encore à être dématérialisé. Tous les constructeurs traditionnels mènent des expérimentations pour faire

L'arrêt des voitures thermiques coûtera plusieurs centaines de milliards d'euros

En 2040, le gouvernement a prévu la fin de la commercialisation des voitures thermiques. Mais le coût de cette décision est-il bien mesuré ? Un rapport parlementaire parle de plusieurs centaines de milliards

Renault nomme en France, en Europe et en Chine

La France, l'Europe mais aussi la Chine et la zone Pacifique sont au centre des nominations que Renault vient d'annoncer.

Carlos Tavares, PSA :

Le patron de PSA prévoit un impact sur l’ensemble de la filière automobile dès la mise en œuvre des normes d’émission de CO2 en 2021. Le groupe pilote d’ores et déjà ses niveaux de stocks

Les immatriculations 2018 de véhicules diesel ont encore baissé en Europe

Les dernières statistiques de l'Acea montrent un recul de 18,3 % des immatriculations de véhicules diesel dans l'Union européenne en 2018, au plus grand bénéfice de l'essence. La part des véhicules

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page