Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
SystemX dévoile son organisation 2019-2025

SystemX dévoile son organisation 2019-2025

L'institut de recherche entame la prochaine phase de ses travaux sur la transformation digitale des industries, des services et des territoires. La branche mobilité et transport autonome compte parmi les axes forts de cette prochaine génération.

 

L'aventure de l'IRT SystemX va se poursuivre. L'institut de recherche qui se distingue par dédication à l'ingénierie numérique des systèmes du futur a reçu la validation de son programme de développement pour la phase 2019-2025. Une période qui sera marquée par un maintien des efforts dans quatre catégories, dont l'industrie du futur, la mobilité et le transport autonome, l'environnement et le développement durable et, enfin, la défense et la sécurité.

 

Le plan présenté ce 14 mars 2019 par l'IRT SystemX regroupe huit domaines scientifiques et techniques bien définis : Science des données et IA; Interaction homme-machine; Calcul scientifique; Optimisation; Ingénierie système et conception logicielle; Sûreté de fonctionnement des systèmes critiques; Sécurité numérique et blockchain; IoT et réseaux du futur. A chacun de ces domaines sont associés un ou plusieurs défis scientifiques à relever par les 32 laboratoires académiques et les 350 collaborateurs dont 140 ressources propres que rassemble l'institut.

 

Deux nomminations

 

L'ouverture de ce nouveau chapitre donne lieu à la refonte des modalités de partenariats. Il existera désormais trois formats. Le premier, Boost, correspondra à un accompagnement sur un délai très court. Il répondra aux attentes des industriels désireux de mettre à l'épreuve des concepts. Le deuxième, Improve, reprend l'offre historique de SystemX, à savoir l'aide à la montée en compétence et à la structuration des écosystèmes, au sein de collaboration d'une durée de 2 à 5 ans. Le troisième, Advance, vise à fédérer les compétences et l’excellence des partenaires académiques autour de défis scientifiques majeurs, au travers d’initiatives communes de recherche, de chaires industrielles ou de programmes doctoraux.

 

Depuis sa création en 2013, l'IRT SystemX a lancé 36 programmes de recherche, dont 24 sont encore en cours, dans ses implantations de Paris-Saclay, Lyon et Singapour. La nouvelle stratégie est désormais pilotée par trois directions opérationnelles pour favoriser les synergies inter-projets et la progression des collaborateurs sur un domaine d’expertise précis. Il y a donc une Direction Stratégie et Programmes, confiée à Abdelkrim Doufene, une Direction Recherche et Technologies, placée sous la houlette de Bruno Foyer et une Direction Scientifique. La direction générale reste dans les mains de Paul Labrogère.

Copyright photo : Gil Lefauconnier / SystemX

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'incontournable mais problématique vente en ligne

La majorité du parcours client est déjà digitalisé mais l'ultime acte, l'achat, peine encore à être dématérialisé. Tous les constructeurs traditionnels mènent des expérimentations pour faire

L'arrêt des voitures thermiques coûtera plusieurs centaines de milliards d'euros

En 2040, le gouvernement a prévu la fin de la commercialisation des voitures thermiques. Mais le coût de cette décision est-il bien mesuré ? Un rapport parlementaire parle de plusieurs centaines de milliards

Renault nomme en France, en Europe et en Chine

La France, l'Europe mais aussi la Chine et la zone Pacifique sont au centre des nominations que Renault vient d'annoncer.

Carlos Tavares, PSA :

Le patron de PSA prévoit un impact sur l’ensemble de la filière automobile dès la mise en œuvre des normes d’émission de CO2 en 2021. Le groupe pilote d’ores et déjà ses niveaux de stocks

Les immatriculations 2018 de véhicules diesel ont encore baissé en Europe

Les dernières statistiques de l'Acea montrent un recul de 18,3 % des immatriculations de véhicules diesel dans l'Union européenne en 2018, au plus grand bénéfice de l'essence. La part des véhicules

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page