Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le groupe VW a livré 10,83 millions de véhicules en 2018

En 2018, le groupe VW a livré 92 500 unités de plus qu'en 2017, soit 10,83 millions de véhicules.

Le groupe VW a livré 10,83 millions de véhicules en 2018

Avec une croissance de 0,9 %, le groupe VW établit un nouveau record de livraisons en 2018 avec plus de 10,83 millions d'unités. De quoi prétendre à la première place mondiale en attendant les résultats de Toyota et l'Alliance.

 

C'est un nouveau record pour le groupe VW. En effet, avec 10,83 millions de véhicules livrés à travers le monde, l'allemand améliore son total de 92 500 unités par rapport à 2017. La hausse est donc de 0,9 %. Cela suffira-t-il pour reprendre la première place mondiale ? Il faudra patienter jusqu'à l'annonce des résultats commerciaux de Toyota et de l'Alliance.

 

"Même si l’atteinte de nouveaux records de livraisons n’est pas notre priorité première, nous sommes ravis de cet excellent résultat réalisé en 2018, a souligné Christian Dahlheim, en charge des Ventes du groupe, dans un communiqué. Cela n’a pas été facile pour nous cette année, particulièrement au second semestre." Il faut dire que le groupe n'a pas été épargné par le cycle WLTP et a aussi dû faire face à des difficultés sur des marchés de première importance comme la Chine où le total annuel a baissé (-5,8 %) pour la première fois depuis 20 ans. Le groupe y améliore toutefois sa position avec une croissance de 0,5 %.

 

L'Amérique du Sud est une satisfaction avec une croissance de 13,1 % et particulièrement au Brésil où les marques du groupe progressent de 30,4 %. Même au Etats-Unis, la croissance est de mise avec 2,1 % de gagnés alors que l'ensemble de la zone Nord du continent américain recule de 2 %.

 

En Europe la situation est plus contrastée avec une forte croissance dans la zone Centrale/Est (+7,1 %), notamment grâce à la Russie (+19,8 %), et l'Europe de l'Ouest où les volumes sont stables avec simplement 400 livraisons de moins. Globalement, en Europe, le groupe améliore ses résultats de 1,2 %.

 

Si l'on regarde maintenant les résultats par marque, les chiffres sont positifs à l'exception d'Audi qui recule de 3,5 %. Les marques VW, Seat, Skoda, Porsche et Lamborghini établissent même un nouveau record de livraisons.

 

Le groupe peut donc être satisfait de ses résultats mais prévient pour 2019 : "Au regard de la volatilité des développements géopolitiques, notre activité devra faire face à un vent contraire tout aussi fort en 2019. De mon point de vue, le groupe Volkswagen est bien préparé pour relever les prochains défis. Nous envisageons le futur avec optimisme", a conclu Christian Dahlheim.

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Didier Berrezai reprend le groupe Fournis

Déjà titulaire du panneau Ford à Cherbourg (50), Didier Berrezai frappe un grand coup dans le réseau de l'Ovale Bleu en reprenant les affaires de Claude Fournis, historique distributeur de la marque

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page