Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Masternaut se lance dans la télématique à petit prix

Masternaut lance Pulse, une offre de géolocalisation à bas prix.

Masternaut se lance dans la télématique à petit prix

Le télématicien propose une offre basique de géolocalisation à 4,99 euros par mois et par véhicule. Cette offre repose sur un boîtier à connecter sur l’allume-cigare du véhicule et sur une plateforme de remontée de données.

 

Dans un récent entretien accordé au Journal des Flottes, Olivier Mansard, le vice-président en charge des ventes globales de Masternaut, affirmait que nous allions entrer "dans une phase d’équipement massif en télématique", notamment grâce une baisse généralisée des prix. Le télématicien ne compte pas louper le train et lance une offre de géolocalisation à petit prix.

 

Ce nouveau service repose sur un boîtier, Pulse, qui se connecte sur l’allume-cigare du véhicule. "Il permet de réaliser un suivi GPS très précis", assure Olivier Mansard. Les gestionnaires de flotte peuvent ainsi visualiser la position des véhicules équipés en temps réel, récupérer l’historique des trajets et bénéficier de rapports kilométriques. Ces données remontent sur la plateforme Masternaut Go. Une application mobile permettant de faire le tri entre les trajets pros et persos complète le dispositif.

 

La force de cette offre relativement basique est son prix de lancement : 4,99 euros par mois et par véhicule. Il convient d’ajouter 25 euros pour l’activation du service. Masternaut précise que cette offre est sans engagement, la résiliation pouvant se faire sous trente jours.

 

"Nous serons ainsi en mesure de toucher un nombre considérable de clients. Nous pourrons démontrer aux entreprises qu’elles peuvent gagner en performance grâce à la télématique", avance Olivier Mansard.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Paul-Henri Dubreuil :

Comme annoncé hier dans nos colonnes, le groupe Dubreuil récupère les sites de Chartres et Dreux, et signe ainsi son retour dans le réseau Citroën, marque avec laquelle il a créé la structure Claris

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page