Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Shell toujours avec BMW

Shell toujours avec BMW

Le pétrolier vient de voir la reconduction par BMW de son contrat de fournisseur exclusif d’huile jusqu’en 2022.

 

Shell a officiellement prolongé son statut d’unique fournisseur recommandé par BMW AG pour les huiles moteur utilisées dans le cadre de l’après-vente en France durant une période de trois ans, soit jusqu’à fin 2022. Une reconduction de contrat valable pour toutes les marques du groupe BMW, à savoir BMW bien sûr, BMW i, BMW M, Mini, BMW Motorrad et Rolls-Royce.

 

Plus concrètement, cette prolongation de trois ans sous-entend que les huiles moteur fabriquées par Shell continueront à être mises à la disposition des clients de la marque à l’hélice dans l’ensemble du réseau des concessionnaires BMW implantés sur l’Hexagone, soit 147 points de vente en date.

 

Evidemment, en toute logique, les huiles moteur produites à la marque BMW (genuine oil) répondent aux toutes dernières spécifications des moteurs bavarois. Pour rappel, ces lubrifiants font appel à la technologie Shell Pure Plus, une technologie de pointe également appelée "GTL" (Gas To Liquide) grâce à laquelle l’huile de base est produite selon un processus breveté qui permet de convertir le gaz naturel en huile de base.

 

Comme on le sait, cette dernière est produite sur le site Pearl GTL, au Qatar. Cette installation d’envergure mondiale est la plus grande source de produits dérivés de la liquéfaction du gaz et actuellement la seule source commerciale d’huile de base de ce type, positionnée en groupe 3.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Paul-Henri Dubreuil :

Comme annoncé hier dans nos colonnes, le groupe Dubreuil récupère les sites de Chartres et Dreux, et signe ainsi son retour dans le réseau Citroën, marque avec laquelle il a créé la structure Claris

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page