Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le groupe FCA connecte les flottes avec Targa Telematics

Le groupe FCA lance une offre de télématique par l’intermédiaire de Mopar.

Le groupe FCA connecte les flottes avec Targa Telematics

Avec Mopar Connect Fleet, Fiat Chrysler Automobiles s’invite sur le créneau de la télématique pour les flottes d’entreprise. Cette offre développée avec Targa Telematics repose sur des écrans tactiles, des applications et une plateforme de remontée de données.

 

Le groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA) annonce le lancement d’un service de télématique pour les flottes d’entreprise par l’intermédiaire de Mopar, sa marque dédiée à la fourniture de produits et services après-vente. Ce service, baptisé "Mopar Connect Fleet", permet aux gestionnaires de flottes de récolter quantité de données en provenance des véhicules.

 

La géolocalisation en temps réel, les alertes en cas de vol, l’assistance routière en cas d’accident, et plus globalement la remontée de données et informations relatives aux paramètres d’utilisation de la voiture (consommation de carburant, kilométrage, état de charge de la batterie, alertes de maintenance…) figurent parmi les fonctionnalités proposées. Mopar met à disposition des utilisateurs une plateforme Internet de remontée de données ainsi que des applications mobiles et des écrans tactiles.

 

"Nous offrons à la clientèle professionnelle, les entrepreneurs, les professions libérales ou les sociétés qui possèdent des véhicules d’entreprise un ensemble de services qui va leur permettre de surveiller et gérer de manière efficace leur parc automobile", explique Santo Ficili, le directeur de Mopar Service, Parts & Customer Care pour la région EMEA.

 

FCA ne précise pas pour l’heure le périmètre de ce nouveau service. On imagine qu’il sera déployé sur la plupart des modèles des différentes marques du groupe et sur les principaux marchés européens. Les seules informations disponibles à ce jour sont que Mopar Connect Fleet existe en deux versions (Basic et High), en cinq langues, et que l’objectif est d’étendre progressivement la zone d’utilisation. Reste également à connaître les tarifs.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le gouvernement propose un barème du malus moins sévère

Un amendement visant à assouplir le barème du malus a été déposé par le gouvernement dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2019. La grille débuterait toujours à 117 g/km

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page