Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché européen du VUL n’a pas déçu au premier semestre

Le marché européen du VUL a connu un bon premier semestre, notamment en Espagne, France et Allemagne.

Le marché européen du VUL n’a pas déçu au premier semestre

La hausse de la demande européenne en véhicules utilitaires légers a atteint plus de 5 % sur la première partie de l’année, après un mois de juin robuste.

 

Tout va bien pour le marché du VUL européen : selon l’ACEA, le premier semestre s’est conclu sur une belle performance avec une hausse de 8,3 % des ventes, soit 209 364 unités. Comme chaque mois, la demande a été plus particulièrement dynamique dans les quinze derniers entrants de l’Union européenne, parmi lesquels bon nombre de pays d’Europe de l’Est. Sur ces quinze marchés, la demande a progressé de près de 15 %.

 

Résultat de ce mois de juin très dynamique, un premier semestre qui l’a tout autant été. 1 066 703 VUL ont été immatriculés, soit une augmentation de 5,1 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le Royaume-Uni, tout comme sur le marché du VP, a été le seul pays des Big Five à voir sa demande décroître de 2,3 %, à un peu moins de 181 000 unités. En Italie, la demande est restée stable à +0,1 %, à un peu moins de 89 700 unités. En revanche, belles performances pour l’Espagne avec une croissance de près de 12 %, à 133 328 exemplaires, mais aussi la France et l’Allemagne avec une demande qui s’est accrue de 5 %, soit un peu moins de 137 000 et 240 442 unités respectivement.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Les Grands Prix de la Distribution Automobile se profilent

En novembre prochain, aux côtés des Concession et Groupe de l'Année, le Journal de l'Automobile élargira le périmètre de son événement dédié à la distribution. Les Grands Prix de la Distribution

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page