Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Porsche confirme ses ambitions dans l’électrique avec Rimac

Porsche a annoncé une prise de participation minoritaire dans Rimac Automobili en vue d’un potentiel partenariat de développement dans les modèles électriques haute performance.

Porsche confirme ses ambitions dans l’électrique avec Rimac

Porsche affirme plus que jamais sa volonté de développer une gamme électrique en investissant dans Rimac, constructeur croate spécialisé dans les technologies et les voitures de sports électriques.

 

L’électrification de son portefeuille, via notamment le 100 % électrique, est devenue incontournable pour chacun des constructeurs. Porsche n’échappe pas à la règle en présentant il y a quelques jours son Taycan. Ce modèle de série du bolide électrique Mission E, présenté en 2015 au salon de Francfort, devrait être commercialisé fin 2019, voire fin 2020.

 

En attendant, le constructeur a nouveau affirmé sa volonté de poursuivre cette stratégie d’électrification en annonçant une prise de participation minoritaire de 10 % dans Rimac Automobili en vue d’un potentiel partenariat de développement. Spécialisé dans les technologies et les voitures de sport électriques, ce constructeur automobile croate développe et produit des composants pour véhicules électriques, mais fabrique également des supercars électriques via la conception et la production de groupes motopropulseurs et de batteries.

 

“Des idées et approches prometteuses"

 

Rimac a d’ailleurs présenté lors du dernier salon de Genève, en mars 2018, la dernière version de son hypercar électrique, la C Two, biplace de 2 000 ch pouvant atteindre une vitesse de pointe de 412 km/h. Et ce, tout en disposant d’une autonomie de 650 km, homologuée selon le cycle NEDC.

 

"Nous pensons que les idées et les approches de Rimac sont extrêmement prometteuses, c’est pourquoi nous souhaitons entrer en étroite collaboration avec l’entreprise sous la forme d’un partenariat de développement", a expliqué Lutz Meschke, vice-président du directoire.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ford France prépare un chatbot publicitaire

La marque à l'ovale lancera, en octobre 2018, un robot conversationnel qui interpellera les internautes et les socionautes pour leur parler de la nouvelle Focus, en attendant d'autres modèles. Un projet

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page