Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
GM et Honda élargissent leur partenariat aux batteries

Honda sera, dès 2019 avec l'Urban EV, un acteur du marché des VE.

GM et Honda élargissent leur partenariat aux batteries

Déjà partenaires sur la pile à combustible, GM et Honda vont collaborer dans le domaine des batteries lithium-ion de nouvelle génération à destination des véhicules électriques.

 

A l'heure où Honda va entrer sur le segment des véhicules 100 % électriques en Europe, dès 2019, avec un modèle préfiguré par le superbe concept Urban EV, le constructeur nippon continue de tisser sa toile électrique, notamment aux Etats-Unis, comme en témoigne le nouvel accord avec GM.

 

Les deux constructeurs, déjà partenaires depuis 2013 dans le développement de la pile à combustible, viennent d'élargir leur coopération technologique au développement de nouvelles batteries lithium-ion. L'accord prévoit que GM fournira à Honda des modules de nouvelle génération afin d'équiper des véhicules nippon essentiellement destinés au marché nord-américain. Aucune date de commercialisation n'est toutefois précisée quant à l'arrivée de modèles équipés de cette technologie.

 

"Outre le développement commun et la production des piles à combustible, cette collaboration dans les composants de batteries va nous permettre de franchir une nouvelle étape vers la réalisation d'une société durable", a commenté Takashi Sekiguchi, haut responsable de Honda, cité dans le communiqué.

 

Quant aux travaux sur la pile à combustible, les premiers modèles basés sur les développements communs de GM et Honda devraient être sur le marché à l'horizon 2020. Rappelons que GM a fait rouler de nombreux modèles, aux Etats-Unis et en Europe, fonctionnant avec une pile à combustible, notamment des SUV Equinox, et que Honda est en pointe sur le sujet avec les FCX Clarity (dont l'histoire a débuté en 2008) et aujourd'hui la berline Clarity Fuel Cell qui est apparue sur certains marchés en 2016. L'un des rares modèles fonctionnant avec une pile à combustible en vente avec la Toyota Mirai et bientôt le Hyundai Nexo qui va venir remplacer le IX35 Fuel Cell.

 

Toutefois, le potentiel de cette technologie est encore faible face à celui des véhicules électriques. Selon des prévisions du cabinet IHS Markit, données par le quotidien économique Nikkei, le marché encore embryonnaire de la voiture électrique devrait fortement décoller dans les années à venir pour représenter environ 8,5 millions d'unités en 2030. A la même date, il ne devrait s'écouler qu'un peu plus de 100 000 modèles à pile à combustible en raison d'un prix élevé et du manque de bornes de recharge disponibles. (Avec AFP)

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Brexit : une opportunité pour l’industrie automobile française ?

A l’occasion du FEAL 2018, congrès sur l’industrie automobile du futur, la question du Brexit sur les activités industrielles britannique et européenne a été posée. Pour plusieurs intervenants,

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page