Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché automobile français marque le pas en mai 2018

En croissance depuis le début de l’année, le marché automobile français affiche une stagnation en mai. Les Français ont connu des résultats mitigés.

Le marché automobile français marque le pas en mai 2018

Après des mois de progression, le marché français du véhicule particulier a connu un ralentissement en mai, avec un jour ouvré en moins. Les constructeurs hexagonaux ont affiché des résultats mitigés. Tandis que les ventes de Dacia et DS Automobiles se sont envolées, Citroën et Renault ont chuté, Peugeot a stagné.


En mai, le marché automobile français du véhicule particulier n'a pas réussi à faire perdurer la bonne tendance des mois précédents. Pour preuve, une stagnation de  0,16 % des immatriculations de véhicules particuliers en données brutes, ce qui correspond à un volume de 191 705 unités. En nombre de jours ouvrés comparable, le marché afficherait en revanche une progression de 5,4 %. Sur ce mois de mai, les constructeurs français se sont octroyé une part de marché de 56,89 %. Pourtant ces derniers affichent des résultats mitigés. Mitigés pour Renault, avec des ventes en légère progression de 0,7 % à 49 525 unités. Le groupe a été porté pas les bonnes performances de Dacia et plus particulièrement de son nouveau Duster, vendu à 4737 unités. La marque est venue compenser les mauvaises performances de Renault, dont les ventes ont chuté de 6,2 % à 4 993 unités. Deux des best-seller de la marque au losange ont accusé ce mois un recul, la Clio (-2,23 %) et la Megane IV (-18,14 %).



Quant à PSA, les résultats sont a priori positifs mais accusent pourtant une lourde baisse. Certes, en comptabilisant les ventes d’Opel, soit 7 014 unités, le groupe français affiche un volume en croissance de 9,9 % avec 59 499 VP. Mais en retirant Opel, la tendance est plutôt baissière, à -3,16 % par rapport à la même période de l’année précédente. Seule DS Automobiles avec son DS7 Crossback, a permis d’améliorer les résultats de PSA, avec un bond de 28,4 %, tandis que Citroën a subi un recul de 12,4 % à 17 164 unités, malgré le bon démarrage du C3 Aircross, écoulé à près de 3 500 unités. Peugeot s’est maintenu à 0,8 % et 33 081 VP, tandis qu’Opel a reculé de de 1,24 % avec 7 014 VP écoulés.
 

 

Volume global en baisse pour les groupes étrangers


Du coté des groupes étrangers, les résultats sont également disparates, avec, un volume total en recul de 6,2 % à moins de 83 000 unités. Parmi les groupes allemands, seul Daimler a bénéficié d’une croissance, de 9,9 % à 7 085 unités, via ses deux marques, Mercedes-Benz (+10,1 %), boostée par ses Classe A et B, mais aussi Smart (+7,5 %). Le groupe Volkswagen accuse au contraire un lourd recul de 7,7 % à 23 420 VP. Une nouvelle fois, Skoda et Seat ont permis de limiter les dégâts avec des croissances respectives de près de 30 et 19 %, venues compenser les mauvais résultats d’Audi (-22,4 % et 4 769 unités), et de Volkswagen (-11,2 % et 12 659 unités). Enfin, BMW, a affiché un léger recul de 0,7 % à 7 193 unités, avec mini qui a peiné à compenser les ventes en berne de BMW (+2,2 et -2 %).



Chez les groupes asiatiques, Nissan, comme depuis quelques mois, a souffert d’un recul de ses ventes, faute de renouvellement produit (-14,6 % et moins de 5 500 VP vendus), tandis que Infiniti a vu ses volumes passer sous la barre des 100 unités. A l’inverse, Toyota est resté en bonne forme, grâce aux bonnes performances de ses deux marques (+18,5 % pour Lexus et +10,0 % pour Toyota), soit une croissance totale 10,5 % et 8 134 unités. Le groupe Hyundai a affiché une belle progression de 22,1 % avec un peu moins de 6 900 unités, boosté, par la marque du même nom (+32,5 % et 3 228 unités), mais aussi par Kia (+14,2 %, 3 627 VP). A noter également les bonnes performances de FCA (+25 %) et le plongeon de Volvo (-11,8 %).

 

Retrouvez tous les chiffres du marché VN (par groupe, marque, modèle, canal, énergie) et VO (par âge, marque et canal ici).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Volvo inaugure sa première usine américaine et dévoile la S60

Le Suédois dispose maintenant d'un outil de production sur son troisième marché mondial, les Etats-Unis. Dans un premier temps, cette usine de Charleston produira la nouvelle berline S60 avant d'être

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page