Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Véhicules électriques : des TCO peu compétitifs, sauf en Norvège

Véhicules électriques : des TCO peu compétitifs, sauf en Norvège

Le Car Cost Index de LeasePlan fait le point sur l’évolution des coûts de détention des véhicules d’entreprise en Europe. Principal enseignement de l’édition 2017 : l’écart se resserre sérieusement entre les modèles essence et diesel tandis que les électriques restent à la traîne.

 

Le résultat est sans appel. Le coût mensuel total de détention (TCO) des véhicules électriques n’est pas encore compétitif. C’est ce que révèle l’édition 2017 du Car Cost Index de LeasePlan. Le loueur en longue durée a étudié le TCO complet (taxes, carburant, entretien, amortissements, assurance…) de véhicules électriques et thermiques de taille intermédiaire (BMW i3, Hyundai Ioniq, Nissan Leaf, Renault Clio et Zoe, Smart Fortwo, VW Golf, e-Golf et Polo…) dans 21 pays européens.

 

Il ressort de cette étude que le TCO moyen des véhicules électriques en Europe s’élève à 819 euros par mois pour des contrats de 36 mois et 60 000 km. Le pays le plus favorable est la Hongrie avec un TCO de 597 euros tandis que l’Italie est la moins attractive avec un TCO de 986 euros. Ces valeurs sont à mettre en relief avec celles des modèles essence et diesel. LeasePlan annonce un TCO moyen européen de 536 euros pour les premiers et de 523 euros pour les seconds. Les écarts avec les électriques sont conséquents.

 

Une exception, la Norvège

 

Quelques évolutions favorables aux électriques sont toutefois à signaler. On découvre par exemple qu’en Norvège, les véhicules électriques sont les mieux positionnés avec un TCO de 670 euros. Les véhicules essence et diesel sont respectivement pointés à 731 et 722 euros. LeasePlan précise que cette différence s’explique par des taxes routières et une TVA qui sont plus importantes pour les voitures essence et diesel. Les électriques sont également bien placés aux Pays-Bas face avec un coût de détention de 705 euros, soit à peine 20 euros de plus que pour un diesel équivalent.

 

"Les véhicules électriques constituent désormais une solution à prix compétitif pour les conducteurs de plusieurs pays européens. Mais ce n’est pas le cas partout. Notre Car Cost Index montre que les responsables politiques doivent prendre des mesures sur des problématiques clés, comme la taxation des véhicules et les infrastructures de mise en charge, pour faire des véhicules électriques une alternative viable dans toute l’Europe", explique Tex Gunning, CEO de LeasePlan.

 

Le rapport de force est effectivement plutôt déséquilibré dans les autres pays, notamment en France. Les modèles électriques sont annoncés à 836 euros contre 475 euros pour les modèles diesel et 472 euros pour les modèles essence. Notons au passage que la France figure parmi les pays où l’essence est plus compétitive que le diesel. C’est également le cas en République tchèque, en Finlande, en Hongrie, aux Pays-Bas, en Roumanie et en Turquie.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Brexit : une opportunité pour l’industrie automobile française ?

A l’occasion du FEAL 2018, congrès sur l’industrie automobile du futur, la question du Brexit sur les activités industrielles britannique et européenne a été posée. Pour plusieurs intervenants,

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page