Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché européen bondit de 9,6 % en avril 2018

Sous l'impulsion du DS7 Crossback, la marque DS progresse de 44,5 % avec 4 666 immatriculations enregistrées en avril 2018.

Le marché européen bondit de 9,6 % en avril 2018

Avec 1,3 million de VP immatriculés en avril 2018, le marché de l'Union progresse de 9,6 %. Au cumul, la dynamique est moins forte avec une hausse de 2,7 %. Dans ce contexte, les généralistes, à l'image de VW ou PSA, gagnent des parts de marché quand la situation est plus contrastée pour le trio allemand du premium.

 

Après un petit trou d'air en mars, avec un repli de 5,3 %, les immatriculations européennes de VP ont progressé de 9,6 % en avril 2018, selon les chiffres de l'Acea. Plus de 1,3 million de véhicules ont ainsi pris la route contre 1,19 million un an plus tôt. Une bonne santé qui doit logiquement beaucoup aux performances des marchés majeurs que sont l'Allemagne (+8 %), la France (+9 %), l'Italie (+6,5 %) et l'Espagne (+12,3 %). Même le Royaume-Uni, en recul depuis plus d'un an, apporte même son écot avec +10,4 % sur ce mois d'avril.

 

Si l'on regarde les chiffres au cumul, depuis janvier, le marché européen demeure bien orienté mais la dynamique est moins forte avec 2,7 % de croissance, soit plus de 5,47 millions de véhicules contre 5,33 un an plus tôt. Sur ces quatre mois, parmi les grands pays, seul le Royaume-Uni affiche une baisse de 8,8 %. Sur les quinze pays de l'Union, seulement trois pays affichent des chiffres négatifs, le Royaume-Uni donc, mais aussi l'Irlande (-4,7 %) et le Danemark (-2,4 %).

 

 

Dans ce contexte porteur, PSA affiche une croissance de 70 % en avril grâce, notamment, à la consolidation d'Opel dans ses chiffres de ventes. En effet, la marque au blitz lui apporte 71 446 immatriculations sur ce mois. Le français voit ainsi sa part de marché grimper de 10,5 % à 16,3 %. Cela étant, la marque Peugeot reste bien orientée avec une croissance de 15,2 % alors que Citroën réalise seulement +7 %. Enfin DS, sous l'impulsion du DS7 Crossback, affiche une croissance de 44,5 % avec 4 666 immatriculations sur le mois.

 

Le groupe Renault, avec +9,7 %, fait aussi bien que le marché. Cependant, si Dacia affiche une croissance insolente avec 24,5 % de gagnés, celle de la marque au losange se limite à 3,6 %, donc synonyme d'un recul en part de marché.

 

Quant au numéro un européen, le Groupe Volkswagen, il a vu ses immatriculations mensuelles progresser de 13,8 %. Si Skoda et Seat demeurent de solides locomotives avec des croissances respectives de 10,9 % et 25,8 %, la marque VW tire aussi son épingle du jeu avec une progression de 19,6 %. Dans le groupe, seule Audi perd du terrain avec un repli de 1,1 %. Une relative contre-performance qui ne contraste toutefois pas avec celle de ses éternels rivaux que sont Mercedes et BMW. En effet, la marque à l'hélice recule de 3,8 % quand celle à l'étoile gagne seulement 0,1 %. Heureusement pour ces deux derniers groupes, Mini (+ 8 %) et Smart (+62,5 %) compensent.

 

Parmi les autres constructeurs opérant en Europe, notons les belles performances de Jeep (+74,8 %), Jaguar (+35,9 %) ou encore Hyundai (+16 %). Une mention particulière également à Toyota et Lexus qui affichent 21,3 % et 20,4 % de croissance en avril, sans doute portées par leurs modèles hybrides.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Véhicules étendus : Bruxelles veut élargir l'accès des données

La Commission européenne vient d'annoncer qu'elle pourrait mettre en place une réglementation relative aux véhicules dits "étendus", si l'accès aux serveurs d'hébergement des données n'était pas suffisamment

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page