Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
SGS France inaugure un centre de test à Cestas

SGS France inaugure un centre de test à Cestas

Le groupe réputé dans l'inspection, le contrôle et la certification des pièces électroniques vient de s'offrir une nouvelle structure. Bâtie à Cestas, en Gironde, elle sera dédiée à la mise à rude épreuve des éléments d'électronique embarquée.

 

SGS France Transportation vient de compléter son portefeuille de services. Ce 16 mai, le groupe a inauguré à Cestas (33) un laboratoire de 2 200 m² qui se veut unique en Europe. En effet, ce nouvel outil de travail des ingénieurs, consacré à l’On-Board Electronic Testing (OET), réunit sur un seul site tous les moyens nécessaires à la validation des pièces et échantillons, allant du photo vieillissement UV à la vibration, en passant par l'analyse sensorielle et l'étude de la corrosion, notamment.

 

Pour construire ce projet, SGS France Transportation a débloqué un budget de 2,5 millions d'euros, comme le rappelle Eric Sarfati, le président du groupe SGS France. "Nous avons également renforcé nos ressources internes avec des recrutements de nouveaux experts, ce qui porte à 140 nos effectifs globaux, sur Cestas (33) et Etupes (25)", a précisé le dirigeant lors de la cérémonie d'inauguration. Les secteurs industriels de l'automobile, de l'aéronautique, du ferroviaire et du maritime sont ciblés par ce laboratoire.

 

Pour assurer le service, SGS France a fait l'acquisition d'équipements parmi lesquels neuf vibrateurs simulant les contraintes mécaniques en roulage, des machines de chocs recréant les passages violents de dos d’âne ou de nid de poule et un parc d’enceintes climatiques reproduisant les conditions extrêmes de température (de -50 à +140°C).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Véhicules étendus : Bruxelles veut élargir l'accès des données

La Commission européenne vient d'annoncer qu'elle pourrait mettre en place une réglementation relative aux véhicules dits "étendus", si l'accès aux serveurs d'hébergement des données n'était pas suffisamment

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page