Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Rodez pourrait tirer profit de la nouvelle technologie diesel Bosch

L'usine Bosch de Rodez fabrique notamment des bougies et systèmes d'injection pour moteurs diesel.

Rodez pourrait tirer profit de la nouvelle technologie diesel Bosch

A l'occasion de la présentation des résultats de Bosch France, son président, Heiko Carrie, est revenu sur l'usine de Rodez qui pourrait bénéficier de la nouvelle technologie diesel présentée par l'équipementier.

 

"Le diesel a de l’avenir", a déclaré Volkmar Denner, PDG de Bosch, lors de la présentation d'une évolution technologique permettant de réduire fortement les émissions de NOx sur les mécaniques diesel. Et cet avenir pourrait aussi s'inscrire en France, dans l'usine de Rodez. "Si on est capable de donner une deuxième vie" au moteur diesel, "ça facilite la vie" du site de l'Aveyron, qui produit bougies et système d'injection, a déclaré Heiko Carrie, le président de Bosch France et Benelux, lors d'une conférence de presse sur l'un des sites du groupe en région parisienne, à Drancy (Seine-Saint-Denis).

 

"La solution pour Rodez est basée sur une certaine stabilité" du marché du diesel, qui ne cesse de s'éroder en Europe. "Si le marché chute complètement, le problème est plus grave", a concédé Heiko Carrie. Cette nouvelle technologie pour les moteurs diesel est "disponible dès maintenant" pour les constructeurs, ne "coûte pas plus cher" et entraîne une hausse de la consommation de 1 à 2 % maximum, a encore affirmé le président de l'équipementier en France.

 

Toutefois, il ne mise pas tout sur un retour en grâce du diesel. "On a plusieurs idées qui se développent sur le site", a-t-il ajouté, soulignant que des groupes de réflexion de représentants de la direction et des salariés travaillaient sur des pistes de diversification. "On va garder le maximum des collaborateurs" sur le site de Rodez, qui en compte 1 600, a ajouté le président.

 

La direction a proposé fin janvier d'investir 14 millions d'euros sur le site pour "moderniser" l'une des deux lignes de production d'injecteurs. En contrepartie, il demande l'adhésion des salariés à un accord de compétitivité qui prévoit notamment une baisse du temps de travail.

 

Bosch, premier employeur allemand en France, y compte 7 500 salariés. Dans l'Hexagone, le groupe a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros, en hausse de 5,2 % par rapport à l'année dernière. Son chiffre d'affaires a atteint 78 milliards d'euros dans le monde. (Avec AFP).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Véhicules étendus : Bruxelles veut élargir l'accès des données

La Commission européenne vient d'annoncer qu'elle pourrait mettre en place une réglementation relative aux véhicules dits "étendus", si l'accès aux serveurs d'hébergement des données n'était pas suffisamment

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page