Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché automobile en hausse de 9 % en avril 2018

Renault a moins progressé que le marché en avril 2018, mais ses immatriculations montrent un fort regain des ventes aux particuliers et une baisse des canaux tactiques.

Le marché automobile en hausse de 9 % en avril 2018

Avril 2018 restera comme un très bon mois pour le marché automobile. Avec un jour ouvré supplémentaire par rapport à 2017 et surtout des ventes aux particuliers en pleine forme (+15,9 %), les immatriculations ont atteint 187 396 unités, en hausse de 9 %.

 

Avec un jour ouvré supplémentaire en avril 2018 par rapport à l'année précédente, le marché automobile enregistre une croissance de 9 %. 187 396 véhicules ont été immatriculés sur ce mois écoulé, ce qui porte le volume global depuis le début de l'année à 744 238 unités, en hausse de 4,4 %, selon les données communqiués par AAAData.

 

Les constructeurs français ont largement bénéficié de cette dynamique, notamment Peugeot et Renault. Peugeot surfe une nouvelle fois au-dessus de la vague avec une hausse de 12 % de ses cartes grises (34 576 véhicules), largement supérieure à celle du marché, et dépasse Renault sur le mois en part de marché (18,45 % contre 18 % pour le second). Renault ne démérite pas pour autant. La marque française progresse de 4 % (33 726 véhicules), mais la comparaison avec les chiffres 2017, où Renault avait joué avec des immatriculations tactiques, est moins flatteuse cette année. Le groupe Renault progresse pour sa part de 11,1%, soit 47 954 unités vendues, soutenu par Dacia, qui signe la plus forte hausse des immatriculations du groupe le mois dernier (+31,3 %). Mais la performance de Dacia tient surtout dans sa part de marché qui se fixe à 7,53 % sur avril 2018, lui permettant de distancer Volkswagen.

 

Citroën, en revanche, est plus à la peine et marche à contre-courant avec une baisse de 4,9 % de ses immatriculations. Quant à Opel, sa contribution aux résultats du groupe PSA est positive sur avril (+0,1 %) avec 6305 unités immatriculées.

 

Les marques étrangères (qui comprennent également Dacia) enregistrent une plus forte hausse (+11,5 %) pour une part de marché globale de 53 %. Volkswagen reste le premier groupe étranger avec 12,1 % de parts de marché. Ses immatriculations ont gagné 5,8 % grâce à Skoda (+22,4 %, à 2 635 unités) et la marque VW (+10,5 %), tandis que les ventes d'Audi ont chuté (-7,1 %) et que celles de Seat ont très peu augmenté (+0,4 %).

 

Toyota a décollé de 27,4 % pendant que les ventes de Nissan ont chuté de 22,2 %, à 4 676 unités. Ford, de son côté, a écoulé plus de voitures en avril dernier qu'il y a un an (+8,05 %, à 7 406 unités).

 

Le premium s'essouffle

 

Côté marques premium, le groupe BMW est resté quasi stable (+0,3 %). La hausse des ventes de la marque bavaroise (+4,8 %) n'a pas compensé la chute des immatriculations de Mini (-8,8 %). Le groupe Daimler a fait quant à lui mieux que l'année passée (+2,33 %, à 5 311 unités). FCA, en revanche, bondit de 27,1 % (à 9 037 unités), avec notamment +28,9 % pour Fiat et +35,9 % pour Jeep.

Retrouvez tous les chiffres du marché VN (par groupe, marque, modèle, canal, énergie) et VO (par âge, marque et canal ici).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Véhicules étendus : Bruxelles veut élargir l'accès des données

La Commission européenne vient d'annoncer qu'elle pourrait mettre en place une réglementation relative aux véhicules dits "étendus", si l'accès aux serveurs d'hébergement des données n'était pas suffisamment

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page