Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Antsway va ouvrir ses API aux flottes

Antsway va ouvrir ses API aux flottes

Le service d'optimisation des flottes et des tournées s'apprête à publier ses API. Une stratégie qui facilitera la collaboration avec des logiciels majeurs par secteur d'activité.

 

2018 sera l'année de l'ouverture pour Antsway. La start-up va en effet publier ses API pour faciliter l'accès à son service d'optimisation des flottes et des tournées. Un projet en cours de finalisation qui doit voir le jour à la fin du mois d'avril, comme l'a confié son président, Marc Grojean, au Journal de l'Automobile.

 

"Nous voulons permettre aux éditeurs de logiciels et d'outils ERP de consommer nos services au cœur des solutions qu'ils vendent à leurs clients", a expliqué Marc Grojean. Anstway s'offrira donc un nouveau canal vers les gestionnaires de flotte. "En fait, nous répondons à une demande des éditeurs qui ont des spécificités métier", ajoute le président. Si le mode Saas est facturé mensuellement 40 euros par véhicule, le modèle économique des API se calera davantage sur la facturation de points géocodés.

 

Des partenariats en attente

 

Cette logique d'API ouvre bien des perspectives pour Antsway. Marc Grojean prépare une stratégie de partenariat, notamment avec des start-up qui pourraient, elles aussi, être intéressées à intégrer les capacités des algorithmes du système d'optimisation.

 

Par ailleurs, la start-up, née d'un projet de recherche du CNRS, de l'Inria et de l'Université de Lorraine, va repousser de plusieurs semaines l'annonce d'un partenariat visant à l'intégrer en tant que force de conseil dans une offre globale d'accompagnement des flottes. Les annonces devraient intervenir à la rentrée automnale.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA confiant pour redresser la barre en Chine

Après trois années de baisse ayant conduit PSA a vendre "seulement" 387 000 véhicules en 2017 dans le pays, le groupe français dirigé en Chine par Carlos Gomes veut inverser la tendance dès cette

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page