Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Quand Pendragon envisage de se recentrer sur le marché VO

Quand Pendragon envisage de se recentrer sur le marché VO

Face au déclin de son marché VN local, le groupe de distribution envisage de porter ses efforts sur le marché de la seconde main outre-Manche et en particulier sur les VO récents.

 

Le groupe Pendragon réoriente sa stratégie. En effet, le deuxième groupe de distribution européen (116 000 VN, 159 000 VO et un CA de 5,56 milliards d'euros générés en 2016) a vu ses bénéfices régresser de 20 % l'an passé. Le groupe de distribution fait état d'une perte de ses profits de l'ordre de 84 millions de dollars (68 millions d'euros), principalement due au net recul du marché VN local.

 

Pour le dixième mois consécutif, le marché du Royaume-Uni a perdu du terrain. En janvier dernier, le repli a été de 6,3 %, à 163 615 unités, faisant suite à un exercice 2017 en baisse de 5,7 %, à 2,54 millions de véhicules neufs vendus. Les raisons sont nombreuses, notamment la désaffection du Diesel, dont les ventes ont encore chuté de 25,6 % en janvier, mais aussi les craintes liées au Brexit et à la situation économique future. Le groupe envisagerait même de céder sa division automobile américaine afin de récupérer 100 millions de livres (112 millions d'euros)…

 

En attendant, Pendragon a annoncé vouloir se recentrer sur le marché de l'occasion britannique en investissant notamment dans les nouvelles technologies. "Le marché VO local est plus de trois fois supérieur au marché VN", a même avancé Trevor Finn, directeur général du groupe avant d'ambitionner vouloir "accaparer 10 % du marché sur le segment des VO de 0 à 6 ans, un secteur de marché qui va poursuivre sa croissance ces trois prochaines années."

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault enregistre des résultats financiers record pour 2017

Renault, qui n'a jamais vendu autant de voitures dans son histoire, avance un chiffre d'affaires inégalé de 58,77 milliards d'euros, en hausse de 14,7 %, et une marge opérationnelle de 6,6 %.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page