Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Hyundai s’affirme dans l’électrique avec le Kona Electric

Hyundai s’affirme dans l’électrique avec le Kona Electric

Le constructeur entretient le suspens sur son prochain modèle électrifié, le Kona Electric, en dévoilant un teaser. L’occasion de revenir sur les ambitions du Coréen en matière de véhicules électrifiés.

 

Echéance de la révélation du Kona Electric : le 27 février, au salon de Genève. En attendant, Hyundai a livré une première image et un premier teaser de la version électrifiée de son SUV. Avec quelques détails techniques à la clé également. Le Kona Electric, commercialisé cet été, sera proposé en deux configurations, dont une fournissant 470 kilomètres d'autonomie, chiffre qui doit être encore homologué selon le cycle WLTP.

 

 

Une gamme de 18 modèles à faibles émissions d’ici à 2015

 

Ce deuxième modèle électrique confirme la volonté d'Hyundai d’étoffer sa gamme de véhicules à motorisation alternative. Le Sud-coréen s’est en effet engagé à lancer 18 modèles à faibles émissions polluantes sur le marché mondial d’ici à 2025, de l’électrique à l’hybride en passant par la pile à hydrogène.  Du côté de l’hydrogène, le portefeuille est pour le moment composé de l’ix35 FC et très bientôt du Nexo. S’ajoute le Ioniq décliné en électrique, hybride et hybride rechargeable. Parmi les futurs modèles électrifiés aux côtés du Kona, figurera dès 2021 le Genesis électrique.

 

Les ventes d'hybrides et électriques en forte hausse en France

 

En France, l’an passé, Hyundai a vendu 46 exemplaires de son ix35 Fuel Cell dans l’Hexagone. Un chiffre anecdotique à mettre sur le compte de la quasi-absence de station à hydrogène. En revanche, le constructeur sud-coréen a vu ses volumes de ventes de modèles hybrides et électriques exploser. Près de 960 modèles hybrides ont été écoulés, soit une augmentation de 185 % par rapport à 2016, tandis que ses immatriculations d’hybrides rechargeables ont atteint 265 unités. Au niveau du tout électrique, 354 véhicules particuliers de la marque ont trouvé preneur en France, soit une hausse de 131 %.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault enregistre des résultats financiers record pour 2017

Renault, qui n'a jamais vendu autant de voitures dans son histoire, avance un chiffre d'affaires inégalé de 58,77 milliards d'euros, en hausse de 14,7 %, et une marge opérationnelle de 6,6 %.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page