Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Free2Move (PSA) : un an et 600 000 utilisateurs

Free2Move (PSA) : un an et 600 000 utilisateurs

Il y a un an, PSA lançait sa plateforme de services de mobilité baptisée "Free2Move". L’occasion d’un premier bilan pour cette application proposée dans neuf pays.

 

C’est dans le cadre de son plan Push to Pass que PSA lançait il y a un an son application Free2Move. Son principe : proposer aux utilisateurs différents moyens de mobilité en voitures, vélos ou encore scooters. Lancée tout d’abord en février 2017 en Allemagne, Italie, Autriche, Suède et Royaume-Uni, l’application a été ensuite déployée en France, en Espagne, aux Pays-Bas et, très récemment, aux Etats-Unis, à Seattle. Une trentaine d’opérateurs mondiaux y sont désormais regroupés.

 

Résultat : Free2Move compte un an après son lancement sur les premiers marchés 600 0000 utilisateurs actifs, "un nombre satisfaisant car déjà assez représentatif, indique-t-on chez PSA. L’Allemagne s’impose comme l’un des pays au plus grand nombre d’utilisateurs, déjà habitués avant Free2Move à utiliser les services des opérateurs désormais présents sur la plateforme".

 

Un lancement dans deux nouveaux pays

 

Et pour la France alors ? Le nombre d’utilisateurs reste confidentiel, alors que l’application a été lancée en juin 2017. Trop confidentiel pour être précisé, selon PSA.  "Nous sommes plutôt en mode test actuellement sur le marché national", précise le constructeur. Qui peut tout de même se targuer de compter parmi les cinq services d’autopartage qu’il gère, Travelcar, avec un million d’utilisateurs en France et aux Etats-Unis, et Koolicar avec 350 000 clients français. Dans l'Hexagone, Autolib', Drivy et Coop sont les trois services d'auto-partage les plus utilisés à travers Free2Move.

 

Fer de lance du constructeur automobile sur certains marchés, Free2Move vient d’être déployé dans deux autres pays européens, le Portugal et la Belgique, mais est aussi attendu dans d’autres villes aux Etats-Unis. Avec, en parallèle, l’intégration de nouveaux services.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault enregistre des résultats financiers record pour 2017

Renault, qui n'a jamais vendu autant de voitures dans son histoire, avance un chiffre d'affaires inégalé de 58,77 milliards d'euros, en hausse de 14,7 %, et une marge opérationnelle de 6,6 %.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page