Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché VO 2018 débute comme 2017 avait terminé : mal

Le marché VO 2018 débute comme 2017 avait terminé : mal

Le changement d'exercice n'aura pas bousculé grand-chose sur le marché de la seconde main : celui-ci continue sa dégringolade avec un troisième mois consécutif en nette baisse avec -4,3 % et seulement 442 868 transactions enregistrées en janvier. Toutes les tranches d'âges sont aussi touchées…

 

Après une période d'euphorie, place désormais aux périodes sombres. Malgré le record de 2017 et les 5,6 millions d'unités l'an passé, les questions étaient légitimes quant à la santé du marché VO, surtout que les inquiétudes avaient commencé à poindre en novembre (-8,7 %), puis en décembre (-15,2 %). Le changement d'année n'aura donc rien changé : -4,3 % fin janvier et 442 868 transactions échangées sur le marché de l'occasion.

 

D'ailleurs, que ce soit en 2017 ou en 2018, les acteurs restent les mêmes. Si les marques françaises représentent encore 53,7 % du marché des transactions avec 237 728 unités (-5,7 %), celles-ci régressent encore un peu, mais plus que les marques importées (-2,6 %).

 

Nous relèverons que Dacia (+10,4 %), Skoda (+8,8 %), Kia (+8,1 %) ou Suzuki (+4,6 %) restent les marques les plus plébiscitées sur le marché VO des particuliers, tout comme Mercedes, qui reprend quelques couleurs (+0,8 %) sur le segment des premium.

 

Par catégorie d'âge, la baisse est généralisée sur toutes les tranches d’âges, à l’exception de celles des modèles de un à deux ans, qui progresse, très légèrement de 0,5 %, à 26 116 unités, soit une part de marché de 5,90 %. Chacune des autres tranches a été touchée par cette baisse, avec des retraits plus marqués pour les VO de quatre à cinq ans (6,1 %, à 24 000 unités) et de huit à quinze ans (-6,3 %, à 139 841 unités), qui représentent tout de même et de loin le plus gros segment de marché, devant les VO les plus de quinze ans (près de 93 000).

 

Sur la tranche d’âge générée par les professionnels, celle des véhicules de moins d’un an, la baisse a atteint 4,3 %, soit un peu plus de 42 718 unités. Au jeu des immatriculations en VO récents de véhicules de démonstration et à zéro kilomètre, certaines marques ont été plus fortes que d’autres. C’est le cas par exemple de Fiat, dont les commercialisations ont pesé pour plus de 16 % des ventes de VO globales, ou de Mazda avec 17 % des commercialisations réalisées par les VO de moins d’un an.

 

D’autres marques ont également enregistré une proportion significative des immatriculations de VO de moins d’un an, mais justifiée par des lancements de produit majeurs. C’est le cas par exemple de Dacia, dont les ventes de VO de moins d’un an ont représenté plus de 23 % des ventes de VO totales via le nouveau Duster. Ou encore de Kia, qui vient de lancer son Stonic. Ses ventes de VO de moins d’un an ont pesé pour plus de 22 % du volume VO global.

 


Marché VO janvier par marque

Marque

Volume

Part de marché (en %)

Evolution (en %)

RENAULT

97 146

21,94

-6,8

PEUGEOT

83 032

18,75

-4,7

CITROEN

52 726

11,91

-5,7

VOLKSWAGEN

32 794

7,40

-4,4

FORD

16 981

3,83

-7,6

AUDI

16 504

3,73

-4,9

OPEL

15 818

3,57

-6,2

B.M.W.

15 644

3,53

-5,2

MERCEDES

15 377

3,47

+0,8

FIAT

12 352

2,79

-2,5

NISSAN

12 232

2,76

+4,1

TOYOTA

11 312

2,55

+2,4

DACIA

7 425

1,68

+10,4

SEAT

6 166

1,39

-2,1

MINI

4 996

1,13

+3,6

DS

4 614

1,04

-1,5

HYUNDAI

4 154

0,94

+4,6

KIA

3 734

0,84

+8,1

SUZUKI

3 431

0,77

+6,6

ALFA ROMEO

2 967

0,67

-14,0

SKODA

2 456

0,55

+8,8

VOLVO

2 296

0,52

-7,3

TOTAL MARCHE

442 868

100,00

-4,3

Source AAA

 

VO janvier par âge

Age

Volume

Evolution (en %)

VO de moins d'un an

42 718

-4,3

VO de 1 à 5 ans

103 179

-1,1

VO de 5 ans et plus

296 971

-5,4

Source AAA

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault enregistre des résultats financiers record pour 2017

Renault, qui n'a jamais vendu autant de voitures dans son histoire, avance un chiffre d'affaires inégalé de 58,77 milliards d'euros, en hausse de 14,7 %, et une marge opérationnelle de 6,6 %.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page