Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Véhicules électrifiés : quels constructeurs sont les bons élèves ?

Véhicules électrifiés : quels constructeurs sont les bons élèves ?

Sur un marché français du véhicules particuliers à plus de 2,11 millions d’unités, les motorisations électriques ont pesé pour un peu plus de 5% des ventes totales. Avec de fortes disparités selon les constructeurs.

 

En France, l’an passé, un peu plus de 106000 véhicules électrifiés ont été écoulés, soit un bond de près de 33% comparé à 2016. Une grande partie des volumes ont été réalisés via les modèles hybrides, rechargeables ou non, avec 81551 unités au total. Sur ce marché, les performances des constructeurs sont restées extrêmement variables. Avec une mention spéciale pour les marques asiatiques, qui, en 2017, ont confirmé leur avance sur cette technologie.

 

Les Asiatiques, leaders incontestés sur l’hybride

 

Le groupe Toyota s’est incontestablement imposé comme le leader. A lui seul, il a réalisé un peu plus de 72% des ventes totales d’hybrides dans l’Hexagone, soit un peu plus de 59000 unités. Dans le détail, plus de 53000 hybrides ont été écoulés par la marque Toyota, un volume en hausse de près de 40%. Ce type de véhicule a ainsi représenté plus de 60% de ses ventes. La marque haut de gamme du groupe a suivi la même tendance : 99,7% de ses ventes l’ont été en hybrides, soit un volume de 5373 VP.  

 

La raison de cette domination est simple : une gamme de véhicules très largement tournée vers la technologie hybride chez Toyota, quasiment complètement chez Lexus. Toyota, connu pour ses modèles porte-drapeau Auris et Prius, a frappé un grand coup l’an passé avec son SUV hybride C-HR, écoulé à près de 16400 exemplaires. Il y a fort à parier que Toyota conserve cette position de bon élève dans le futur. Le groupe japonais a annoncé qu’il proposerait d’ici à 2025 une version électrifiée pour tous ses modèles.

 

Les marques s’équipent pour séduire les professionnels

 

Une troisième marque japonaise est venue compléter le Top 3 des constructeurs les plus représentés sur le marché de l’hybride. Il s'agit de Suzuki, qui a converti trois de ses modèles phares en hybride, la Swift, l’Ignis et la Baleno. D’autres marques ont aussi su séduire une part toujours plus importante de professionnels avec leur gamme grandissante de modèles hybrides. C’est le cas de Kia, dont les ventes aux professionnels se sont accrues de plus de 47%, notamment grâce à une gamme hybride enrichie. Avec, comme porte-drapeau, le SUV Niro, devenu le quatrième modèle le plus vendu de la marque coréenne.

 

Les Premium allemands n'ont pas non plus été en reste : BMW, bien présent dans les flottes françaises, a largement étoffé sa gamme d’hybrides. Résultat, l’Allemand s’est imposé comme le cinquième constructeur le plus présent sur le marché de l’hybride en France avec 3000 exemplaires. Sans oublier Mercedes, dont les ventes aux sociétés ont augmenté de près de 9%, accompagné par une gamme de six hybrides rechargeables.

 

L’Alliance s’impose sur le marché de l’électrique

 

En 2017, l’électrique a représenté 24910 unités, soit une pénétration de 1,18%, contre 27754 exemplaires en 2016. L’Alliance Renault-Nissan est restée leader l’an passé. La marque française a en effet écoulé 15245 unités de sa Zoé, son septième modèle le plus vendu. La citadine a ainsi pesé pour 3,7% de ses ventes. Loin derrière en termes de volume, Nissan a représenté 2530 ventes électriques avec sa Leaf, soit 3,5% des ventes globales du Japonais. Enfin, Tesla a complété le Top 3 : avec sa gamme 100% électrique, l’Américain a séduit près de 1400 clients en France, un volume en forte hausse de près de 45%.

 

Top cinq des marques sur l'hybride (en termes de volume)

  • Toyota : 533 804 unités – 60,7 % de ses ventes totales
  • Lexus : 5 373 unités – 99,7 % de ses ventes totales
  • Suzuki : 4 646 unités – 18,6 % de ses ventes totales
  • Kia : 3 671 unités – 9,9 % de ses ventes totales
  • BMW : 3 045 unités – 5 % de ses ventes totales

 

Top cinq des marques sur l'électrique ( en termes de volume)

  • Renault : 15 245 unités – 3,7 % de ses ventes totales
  • Nissan : 2 530 unités – 3,5 % de ses ventes totales
  • Tesla : 1 368 unités – 100 % de ses ventes totales
  • Smart : 1 145 unités – 14 % de ses ventes totales
  • Peugeot : 1 039 unités – 0,3 % de ses ventes totales
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen au-dessus des 15 millions de VN

Il a fallu attendre 10 ans pour que le marché automobile européen approche de son niveau d’avant-crise. En 2017, la barre symbolique des 15 millions de véhicules neufs immatriculés a de nouveau été

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page