Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
PSA se renforce dans l'électrique

Le centre de R&D comme l'unité de production de cette future coentreprise seront basées en France.

PSA se renforce dans l'électrique

Le constructeur tricolore s'associe à Nidec Leroy-Somer, numéro un mondial des motorisations électriques, pour créer une coentreprise qui l'aidera à mieux maitriser sa production.

 

Un nouveau pas stratégique. En se rapprochant de son homologue nippon Nidec Corporation, le groupe PSA a ajouté une pièce de plus à l'immense puzzle que constitue le plan Push-to-Pass. Au travers de l'accord dévoilé ce matin, le constructeur tricolore s'attaque ainsi à la problématique de l'électrification de son business grâce au soutien du numéro un mondial du genre. A partir de la fin du premier trimestre 2018, PSA et Nidec, via sa holding Nidec Leroy-Somer, donneront naissance à une nouvelle joint-venture.

 

200 M€ d'investissement

 

Basée en France – à Carrières-sous-Poissy (78) pour la R&D et à Trémery (57) pour la production – cette société permettra à PSA d'avoir une quasi-maitrise de cette technologie. "A partir de 2019, nous profiterons de deux nouvelles plateformes multi-énergies qui nous offriront davantage de souplesse en pouvant être associées aussi bien à de l'hybride qu'à de l'électrique. Dans cette optique, il nous paraissait fondamental de passer d'une stratégie d'achats à une stratégie de conception", indique Patrice Lucas, vice-président en charge du programme et de la stratégie de PSA.

 

En d'autres termes et alors qu'il se fournissait jusqu'ici principalement chez Siemens et Valeo pour la conception de ses véhicules hybrides ou électriques, le constructeur disposera avec cette coentreprise d'un appui industriel maitrisant la conception de l'ensemble de la chaine de traction électrique. Seules les cellules des batteries proviendront d'un autre partenaire. Détenue à parts égales, cette société nécessitera un investissement initial de 220 millions d'euros alors que 100 ingénieurs et 400 ouvriers, recrutés principalement en interne, composeront ses rangs.

 

Une concrétisation attendue pour 2022

 

Ce rapprochement avec Nidec s'avère aujourd'hui capital pour PSA. Nonobstant le rachat d'Opel à General Motors, celui-ci ne peut compter sur la technologie de l'Ampera-e, unique VE de la marque au Blitz, qui reste entre les mains de l'Américain alors que le partenariat avec Mitsubishi (dans le cadre des Peugeot iOn et Citroën C-Zéro) devrait logiquement se terminer avec l'intégration de la marque japonaise dans le giron de l'Alliance Renault-Nissan. La première application produit de cette JV est attendue pour 2022.

 

Si PSA constituera logiquement son principal client, la coentreprise produira également pour d'autres constructeurs automobiles. Fondée en 1973, Nidec Corporation emploie 107000 personnes dans le monde pour un chiffre d'affaires 2017 estimé à 11 milliards d'euros et domine le marché des motorisations électriques en fournissant ses technologies dans des secteurs très variés (biens de consommation, industrie, automobile…). Grâce à ce partenariat, la part de l'automobile dans son modèle économique devrait représenter 25% de son CA d'ici 2020.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen tient le cap

Hormis les accidents d'avril et de septembre, le marché VP de l'UE n'a affiché que des progressions. Cela se confirme en novembre avec une croissance de 5,9%. Au cumul depuis janvier, les ventes sont

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page