Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Plastic Omnium tire profit de sa stratégie

Plastic Omnium tire profit de sa stratégie

Plastic Omnium a publié des résultats trimestriels qui font état d'une forte croissance. Le chiffre d'affaires du groupe gagne 20,7% après neuf mois, à 5,9 milliards d’euros, grâce à une activité automobile dynamique.

 

Le groupe Plastic Omnium va bien, merci pour lui ! Sur les neuf premiers mois de l’année 2017, le chiffre d’affaires du groupe s’établit à 5,9 milliards d’euros, en progression de 20,7% par rapport à 2016. A périmètre et changes constants, Plastic Omnium enregistre une croissance de 11,4% (dont -24,3 millions d’euros d’effets de change et +654,3 millions d’euros de périmètre). Le chiffre d’affaires consolidé, hors coentreprises, s’élève quant à lui à 4,98 milliards d’euros, soit une revalorisation de +21,3%, par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2016 (+10,1% à périmètre et changes constants).

 

Cette très forte progression résulte, selon la note publiée par le groupe, d’une croissance organique des activités automobiles. Elles progressent de 537 millions d’euros, soit 11,8% de plus que l'an passé et surtout 9,1 points au-dessus du rythme de progression de la production automobile mondiale. Les activités relatives aux systèmes extérieurs, acquises le 31 juillet 2016, contribuent également à ce bilan positif, avec un effet périmètre de +558 millions d’euros pour les sept premiers mois de l’année 2017.

 

Progression hétérogène de l'automobile

 

Isolé, le chiffre d'affaires Automobile de Plastic Omnium atteint 5,65 milliards d’euros au terme des neuf premiers mois de l’année 2017. Il progresse ainsi de 22,6% (+11,8% à périmètre et changes constants), en comparaison à une production automobile mondiale en hausse de +2,7%, selon les statistiques du cabinet IHS parues en ce mois d'octobre. Une performance dont l'explication se trouve dans les carnets de commandes, gonflés aux quatre coins du monde, et dans la montée en puissance du nouveau maillage industriel.

 

En effet, en Amérique du Nord par exemple, où Plastic Omnium a ouvert deux usines aux Etats-Unis en 2015, puis trois sites au Mexique en 2016 et 2017, l'activité automobile enregistre une croissance de 18,2% à périmètre et changes constants, sur les neuf premiers mois de l’année, soit 22,6 points de plus que la production automobile locale. L'intérêt pour les produits de la gamme des systèmes SCR de dépollution des véhicules Diesel n'y pas étranger.

 

L’activité en Europe, qui représente toujours 53% du chiffre d’affaires automobile total de l'équipementier, connaît une hausse de 24,3%, sur la période. Elle bénéficie de l’acquisition des systèmes extérieurs, qui reste une activité principalement attachée à la zone européenne. A périmètre et changes constants, l’activité grapille 4,4% de croissance, dans un contexte de production automobile en hausse de 2,4%.

 

Pas en reste, l’activité en Asie (Chine comprise), fait un bond de 19,3% à périmètre et changes constants. Dans l'empire du Milieu, Plastic Omnium réalise un chiffre d’affaires de 509 millions d’euros, en gain de 24,4% à changes constants, quand la production automobile gagne 3,4% sur la même période. L'équipementier estime bénéficier des gains de parts de marché et des forts investissements réalisés au cours des trois dernières années pour parfaire l'appareil industriel.

 

Enfin, concernant la branche Environnement que Plastic Omnium a annoncé céder, le 20 septembre dernier, et qui est désormais focalisée sur les produits et services pour optimiser la gestion des déchets pour les collectivités locales et l’industrie, elle grimpe de 4,1% à taux de change et périmètre constants.  Pour mémoire, une partie de cette division avait été revendue en 2016, conformément à cette stratégie de recentrage.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen retrouve des couleurs

Avec 1,169 million d'unités écoulées en octobre (+5,9%), les ventes de véhicules sont reparties à la hausse après un mois de septembre maussade. Le marché est avant tout tiré par les Latins. Les constructeurs

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page