Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le DS 7 Crossback en approche

Le DS 7 Crossback en approche

Après dix mois de teasing, le SUV DS 7 Crossback est enfin commercialisé et les premières livraisons sont attendues début 2018.

 

Après l’édition de lancement DS 7 Crossback La Première, réservable en ligne depuis mars, c’est toute la gamme DS 7 Crossback qui est désormais disponible à la commande en Europe, avant les autres marchés. Si on considère que la Chine a bénéficié d'un traitement à part, il s'agit d'un lancement très important car il marque l'ouverture de la deuxième génération de produits DS. Un produit qui bénéficie tout naturellement des synergies à l'œuvre chez PSA, mais qui a néanmoins été développé dans l'optique de la marque DS et non d'une adaptation d'un produit existant.

 

En attendant avec impatience l'essai dynamique du véhicule, Arnaud Ribault, directeur du marketing et des ventes Monde de DS Automobiles, et Sébastien Vandelle, directeur de DS Automobiles France, ont levé le voile sur plusieurs éléments clés du positionnement du DS 7 Crossback. Nous évoquions le réseau hier, mais les caractéristiques du produit et son éventail de services associés ont aussi des arguments à faire valoir.

 

Au lancement, le DS 7 Crossback sera disponible en quatre motorisations, deux blocs essence et deux Diesel, tandis que ses équipements (DS Night Vision, DS Connected Pilot, DS Active LED Vision…) le placent au niveau du segment sans en faire le mieux disant pour autant. Son principal atout réside dans l'architecture de la gamme, avec notamment cinq environnements (Inspiration DS Bastille, Inspiration DS Performance Line, Inspiration DS Rivoli, Inspiration DS Opéra, Inspiration DS Faubourg) et trois niveaux (So chic et Grand chic d'une part, Performance Line et Performance Line Plus d'autre part et, enfin, Business et Executive pour le segment des flottes).

 

Au chapitre des services, au-delà des importants efforts de formation consentis à la vente et à l'après-vente, via l'ambitieux programme DS Academy Camp notamment, on peut citer l'offre Only You délibérément customer-centric (DS Club Privilège, My DS App, DS Rent, DS Valet, sans oublier l'Assistance DS qui sera gratuite pendant huit ans dans dix pays européens).

 

Sur les premières centaines de commandes enregistrées, des commandes sans essai, ce qui mérite d'être souligné, on relève un taux de conquête supérieur à 70% et un prix moyen très élevé de 57000€. Notons que l'entrée de gamme de DS 7 Crossback se situe à 31200€. Au niveau commercial, Arnaud Ribault se montre très transparent en indiquant que ce lancement ne résoudra pas immédiatement les difficultés de la marque (ventes mondiales à -46% au premier semestre 2017), la reprise étant plutôt attendue pour 2019. Avant une montée en puissance grâce à un plan produits fourni (cinq nouveaux produits entre l'été 2018 et le printemps 2021).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page