Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Shell se lance dans la recharge

Shell se lance dans la recharge

En rachetant son compatriote NewMotion, le pétrolier néerlandais se positionne comme un fournisseur global d'énergie.

 

"Cette annonce est un premier pas vers notre objectif : permettre à nos clients d’accéder à un panel varié de solutions énergétiques au cours des prochaines décennies. Cela se fera au fur et à mesure du développement de nouvelles technologies qui continueront de coexister aux côtés de carburants conventionnels", annonce Matthew Tiper, vice-président de l’entité New Fuels de Shell. En effet, en faisant de NewMotion une filiale, le pétrolier met la main sur une société qui opère à ce jour plus de 30000 points de recharge privés aux Pays-Bas, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France. A ce chiffre s'ajoute, pour ceux qui ont la carte NewMotion, l'accès à 50000 bornes publiques à travers 25 pays en Europe. Pour l'heure NewMotion affirme avoir délivré 100000 cartes.

 

L'arrivée de Shell dans la boucle va naturellement faire croître le réseau de bornes NewMotion en s'appuyant sur les stations-service de la marque à la coquille. "Nous sommes très heureux d'avoir un investisseur aussi puissant qui partage pleinement notre vision et nous permet de poursuivre notre expansion dans toute l'Europe à un moment où la transition vers les véhicules électriques s'accélère", a déclaré SytseZuidema, P-dg de NewMotion.

 

Vu de France, l'engouement est identique. "Notre objectif en France est de proposer à nos clients un ensemble d’options, quel que soit leur type de véhicule ou de trajet. Cette annonce constitue donc une avancée significative dans ce sens", a jouté Vincent Baril, président de Shell France. Rappelons que Shell France dispose d'un réseau de 84 stations-service exclusivement situées sur autoroutes.

 

Toujours au sujet de l'Hexagone, NewMotion précise "que Easytrip restera le partenaire de choix de NewMotion pour les services de mobilité. Nous continuerons à coopérer en France et, ensemble, nous aiderons les gens à faire autant de kilomètres propres que possible."

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page