Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Peugeot : le Rallycross plutôt que les 24 Heures du Mans

Peugeot est engagé depuis 2014 en WRX.

Peugeot : le Rallycross plutôt que les 24 Heures du Mans

Coupant court aux rumeurs de retour sur l'épreuve mancelle, le constructeur tricolore entend davantage intensifier son engagement en championnat du monde de Rallycross tout en espérant voir émerger une catégorie électrique de cette discipline.

 

Pourtant triple vainqueur de l'épreuve (1992, 1993 et 2009), Peugeot ne fera pas son retour aux 24 Heures du Mans (Sarthe). En tout cas pas dans l'immédiat. Tandis que certaines rumeurs faisaient état d'un comeback imminent de la firme au lion dans le giron de l'endurance – la direction de la marque ayant elle-même présenté le projet au board de PSA –, celle-ci a précisé ses intentions "sportives" au travers d'un communiqué de presse.

 

Profiter d'une "visibilité internationale"

 

Champion du monde par équipe en 2015 et vice-champion en 2016, Peugeot Sport entend intensifier sa participation au Championnat du monde de Rallycross (WRX) au travers de sa 208 que Sébastien Loeb continuera de piloter. Un choix qui n'a rien d'anodin, étant directement dicté par des impératifs commerciaux, et qui permettra à la marque de promouvoir son segment B sur le plan international.

 

Evoquant un "championnat spectaculaire", "télégénique", gage d'une "visibilité internationale", Peugeot estime que les "ambitions mondiales du WRX sont en ligne avec le plan de croissance commercial de Peugeot hors Europe. Le calendrier, dont les dates 2018 vont être dévoilées sous peu, balaie aujourd'hui douze manches sur trois continents".

 

80% de modèles électrifiés d'ici 2023

 

Désormais partie prenante de cette série – à laquelle participent également Volkswagen, Audi, Ford, Seat ou encore Kia –, Peugeot ambitionne également de voir émerger l'E-WRX, soit une catégorie VE du Rallycross, qui s'inscrirait pleinement dans son plan technologique visant à proposer 80% de ses modèles dans une version électrifiée d'ici 2023.

 

"La marque veut s'engager dans un nouveau challenge avec l'idée d'accompagner sa propre transition énergétique, mais aussi pour créer un lien fort et unique avec de nouveaux clients. Le E-WRX répond parfaitement à cette stratégie", conclut Jean-Philippe Imparato, directeur de Peugeot.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page