Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault en mode 4.0

L'usine Renault de Valladolid, une des références du groupe, dont le plan de charge est d'ailleurs assuré au-delà de 2025, fait partie des trois sites, avec Cléon et Curitiba, évoluant en réseau dans le cadre d'un pilote "Industrie 4.0".

Renault en mode 4.0

Dans le cadre d'un projet pilote sur l'usine 4.0, Renault connecte son réseau industriel entre Cléon, Curitiba, et Valladolid.

 

Trois usines phares du groupe Renault ont été retenues pour expérimenter à grande échelle les innovations 4.0 pour la fabrication et l'assemblage de véhicules et de moteurs. Il s'agit de Cléon (France), Valladolid (Espagne) et Curitiba (Brésil). "En clair, les trois sites sont connectés entre eux et communiquent si besoin en temps réel. Ainsi, si nous identifions un problème à Valladolid, nous l'analysons immédiatement et nous pouvons éviter qu'il surgisse ensuite à Curitiba ou Cléon. Cela nous offre un gain de temps très significatif", explique José Vicente de los Mozos, directeur des fabrications et de la logistique du groupe Renault, responsable de la direction HSE du groupe et directeur général de Renault Espagne.

 

La traçabilité électronique des pièces conjuguée au développement de la connectivité sur site permet une optimisation considérable de la production par le biais de la maintenance prédictive notamment. "Quand une anomalie est détectée, les équipes de maintenance et de réparation sont immédiatement alertées, ce qui permet d'intervenir très rapidement, y compris lors des tours de nuit. Le temps d'attente est quasiment annulé", souligne José Vicente de los Mozos. 

 

Néanmoins, le dirigeant du groupe reconnaît que l'usine 4.0, qui implique une robotisation croissante, inquiète les collaborateurs qui y voient une menace pour l'emploi. Sans éluder la question clé des gains de productivité et de fiabilité des process, il a aussi cité en exemple le site de Valladolid, qui s'est étoffé de quelque 1400 salariés supplémentaires au cours des huit dernières années. 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Riester entre dans le réseau Citroën !

Historique distributeur Peugeot, l'opérateur francilien entame une nouvelle diversification en reprenant deux concessions Citroën : une à Provins et l'autre à Château-Thierry (02). Cette dernière

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page