Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché tricolore ralentit

Le marché tricolore ralentit

Bien que toujours positives, les ventes de voitures neuves ont ralenti leur croissance dans l'Hexagone en septembre avec un gain de seulement 1,1%.

 

La série se poursuit pour le marché automobile français, qui enregistre en septembre un cinquième mois de croissance consécutif. Toutefois, les dernières statistiques du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) font état d'un très net ralentissement de la dynamique. Après les croissances de 11% puis de 9,4% enregistrées en juillet et en août, les ventes de véhicules n'ont progressé que de 1,1% le mois dernier dans l'Hexagone, à hauteur de 170652 unités.

 

Un résultat qui permet néanmoins au troisième marché automobile européen de conforter son bon bilan annuel, celui-ci totalisant désormais 1,56 million d'unités, soit 58500 de plus qu'il y a un an (+3,9%). Dans le détail, on note que les constructeurs français ont davantage performé que leurs homologues étrangers le mois dernier. Pendant que les premiers gagnaient huit points, les seconds en perdaient près de sept.

 

La rechute de VW

 

Des chiffres qu'il convient toutefois de réajuster puisque les données publiées par le CCFA en septembre intègrent désormais les ventes d'Opel au sein de celles du groupe PSA, ce qui profite logiquement au bilan global des tricolores. Avec la firme au blitz, PSA cumule donc près de 97500 immatriculations en septembre alors que Peugeot (+4,7%) et Citroën (+3,3%) enregistrent de probants résultats, à l'inverse de Renault, dont les ventes se sont stabilisées (-0,1%), et qui s'en est alors remis à Dacia qui totalise 8865 ventes et progresse de 3,5%

 

Du côté des étrangers, le premier d'entre eux, Volkswagen, fait grise mine. Le rebond entrevu en août n'a pas été suivi d'effets. La marque de Wolfsburg a ainsi reculé de 14,8% en cette rentrée, plongeant l'ensemble du groupe dans le rouge (-4,9%) alors même que tous ses contributeurs, à l'exception de Porsche, réussissaient à progresser. A noter en outre les contreperformances de Ford (-2,6%), Nissan (-3,4%) ou encore BMW (-2,8%) tandis que Mercedes (+12,9%), Fiat (+11,9%), Kia (+7,1%) et Seat (+26,9%) réussissent leur rentrée.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page