Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Pourquoi Delphi segmente ses activités et crée Aptiv ?

Pourquoi Delphi segmente ses activités et crée Aptiv ?

A l'occasion d'un Investors'Day, le groupe Delphi Automotive a annoncé une scission de ses activités : Delphi Technologies pour le Powertrain, d'une part, et Aptiv pour les Adas, la connectivité et l'autonomisation, d'autre part.

 

Lors d'un meeting avec des investisseurs et des analystes qui vient de se tenir à Boston, la direction de Delphi Automotive a officialisé la séparation de ses activités en deux entreprises distinctes. Une opération stratégique que l'on devinait dès le salon IAA de Francfort.

 

"Le segment Powertrain prend le nom de 'Delphi Technologies' et se concentrera sur les systèmes avancés de propulsion de véhicule grâce à la combustion, les logiciels, les contrôles et l’électrification", précise un porte-parole du groupe, qui souligne qu'il faudra aussi sécuriser ce business clé en première monte et en rechange. Liam Butterworth supervisera cette activité.

 

Par ailleurs, Delphi crée Aptiv, qui comprend les segments Electronique & Sécurité et Architecture Electrique/Electronique. "Cette nouvelle entité se concentrera sur l’accélération de la commercialisation de la sécurité active, de la conduite autonome, l’amélioration de l’expérience utilisateur et des services connectés. Elle offrira le logiciel, les plateformes informatiques de pointe et l’architecture en réseau nécessaires, c’est-à-dire le "cerveau" et le "système nerveux" du véhicule", détaille le groupe. Des appellations qui ne sont pas sans rappeler celles utilisées par d'autres équipementiers français…. Aptiv sera placée sous la responsabilités de Kevin Clark, auparavant CEO de Delphi. Pour Glen De Vos, directeur des technologies de Delphi qui prendra la même fonction chez Aptiv, l'enjeu consiste désormais à créer de la valeur ajoutée au niveau du software, ce qui implique de nouveaux arbitrages dans les investissements et les priorités, et ouvre aussi un champ d'action avec de nouveaux partenaires et de nouveaux clients.

 

Ces deux entreprises, qui seront présentées plus en détail à l'occasion du CES de Las Vegas début 2018, seront cotées en Bourse séparément à l'issue de la finalisation technique de la séparation, attendue à la fin de premier trimestre 2018. Aptiv fera son entrée en Bourse sous le symbole "APTV" et Delphi Technologies sous le symbole "DLPH".

 

Pro memoria, rappelons que Delphi appartient au consortium dédié au véhicule autonome réunissant Intel, Continental, BMW ou encore FCA et que le groupe a récemment noué des liens (acquisition ou prise de participation) avec Movimento, spécialiste du software en norme OTA, et avec Otonomo, une start-up focalisée sur le partage et la monétisation des données, qui travaille déjà avec des constructeurs, dont Mercedes par exemple. Dans la zone d'influence d'Autonomo, on retrouve notamment Steve Girsky (ex-GM) et Mary Chan, (ex-GM projet OnStar).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page