Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Les Etats-Unis font une place aux véhicules autonomes

Les Etats-Unis font une place aux véhicules autonomes

La Chambre des représentants américaine a approuvé mercredi un texte destiné à faciliter le déploiement des voitures autonomes aux Etats-Unis, notamment en empêchant les Etats d'imposer des réglementations trop restrictives à la conduite sans chauffeur.

 

(AFP)

 

Le "Self Drive Act" "va contribuer à faciliter le déploiement des voitures autonomes dans le pays et permet à l'Amérique de rester un leader mondial dans l'innovation", s'est réjoui sur Twitter le représentant Greg Walden, qui a porté le texte alors que de nombreux groupes technologiques et automobiles veulent développer cette technologie. Le projet, qui doit encore être approuvé par le Sénat, empêcherait les Etats d'imposer des réglementations restrictives qui rendraient difficile pour les entreprises le déploiement de voitures autonomes.

 

Le vote a été salué par l'association The Self-Driving Coalition for Safer Streets, qui promeut la voiture autonome et réunit notamment des constructeurs automobiles comme Ford ou Volvo et des firmes technologiques comme Waymo (Alphabet/Google), Lyft et Uber (location de voitures avec chauffeurs). "Les véhicules autonomes sont un moyen d'améliorer nettement la sécurité, de renforcer l'accès aux transports dans les zones mal desservies, mais aussi de transformer la façon dont les gens, les biens et les services se déplacent d'un point A à un point B", a déclaré l'association dans un communiqué. Selon ses promoteurs, la conduite autonome peut permettre d'éviter une large part des accidents de la route, de diminuer les embouteillages et la consommation d'énergie.

 

Mais des associations de consommateurs se sont inquiétées de cette décision. Selon la Consumers Union, le texte voté mercredi "pourrait créer un vide juridique qui mettrait les consommateurs en danger", estimant notamment que le texte n'est pas assez ferme sur les risques de piratages et sur la protection des données personnelles. Pour la Consumer Watchdog, le texte "met (les consommateurs) à la merci des constructeurs qui vont utiliser les routes américaines comme leurs laboratoires privés". Plusieurs entreprises testent déjà des voitures autonomes et certaines promettent une commercialisation dans trois ans.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Audi table sur 65 000 VN en 2017

Dans un contexte de marché Premium légèrement moins dynamique, Audi France estime pouvoir totaliser entre 64000 et 65500 unités à la fin décembre.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page