Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
WRC : Citroën veut engager Ogier

WRC : Citroën veut engager Ogier

Après une saison 2017 franchement pas à la hauteur des ambitions de la marque, Citroën tente d'enrôler Sébastien Ogier, le quadruple Champion du monde en titre, pour rebondir en 2018.

 

Citroën n'y arrive pas. Enfin, pas vraiment. Alors qu'au sortir des tests de pré-saison la C3 WRC semblait être la "machine à battre", après dix rallyes (et une victoire de Kris Meeke au Mexique), Citroën est loin, très loin de la concurrence. L'équipe française est quatrième, et dernière, du championnat Constructeurs avec 163 points. M-Sport est en tête avec 325 points, Hyundai deuxième avec 261 points et enfin Toyota troisième avec 213 points.

 

Pour redresser la barre dès 2018, Citroën tente de faire signer Sébastien Ogier, actuellement chez M-Sport. "Sébastien Ogier est clairement notre dossier propriétaire pour le moment et c'est pour ça que l'on ne voulait pas se bloquer, parce que nos contraintes, notamment budgétaires, nous empêchent de suivre plusieurs opportunités", a indiqué à l'AFP Yves Matton, le directeur de Citroën Racing, suite au départ d'Andreas Mikkelsen chez Hyundai.

 

"Les négociations (avec Ogier) continuent tout à fait normalement, a-t-il également indiqué. On en est toujours à échanger sur les principes de fond et de base d'une possible collaboration. Il n'y a aucune conclusion possible pour le moment, c'est encore un peu trop tôt." Bien que rien ne soit pour l'heure acté avec le Français, Citroën a donc dû se résoudre à laisser partir le Norvégien pour la fin de la saison et sans doute pour l'année prochaine. "Même si Andreas était l'un des scénarios possibles pour l'année prochaine, cela n'était pas le scénario privilégié pour le moment", a expliqué Yves Matton.

 

Il a également éclairci la situation quant à un éventuel retour de Sébastien Loeb dans la discipline : "Il ne cache pas qu'il serait éventuellement intéressé pour faire deux ou trois rallyes l'année prochaine, mais je pense que sa décision finale, et donc les échanges sur le sujet, ne seront possibles qu'une fois qu'il aura roulé sur terre et qu'il sera tout à fait à même de savoir où il en est sur cette surface." Une séance de test sur terre qui aura lieu courant septembre. Les mouvements ne sont donc pas terminés au sein de l'équipe Citroën. Gageons que la fin d'année sera animée.

 

Avec AFP

Copyright photo : Jaanus Ree, Red Bull Content Pool

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Riester renforce sa plaque Hyundai

La semaine dernière, l'opérateur francilien a inauguré à Saint-Maximin (60) un nouveau site exclusif dans la marque coréenne, lequel s'ajoute aux deux concessions de Meaux et de Coulommiers. A terme,

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page