Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Porsche s'engage en Formula E

Porsche s'engage en Formula E

Alors que la marque allemande quittera à la fin de la saison la catégorie reine du Championnat du monde d'endurance (WEC), celle-ci s'alignera, dès 2019, dans le championnat de monoplace électrique.

 

La décision de Porsche n'est pas une surprise, elle était même largement attendue, surtout après le retrait d'Audi, autre filiale du groupe Volkswagen, du LMP1 – catégorie reine du WEC – avant le début de la saison actuelle. Elle fait partie de "la nouvelle stratégie et du réalignement du programme de sport automobile de Porsche", précise le communiqué de la firme de Stuttgart.

 

Ce choix de retirer les 919 Hybrid laisse Toyota comme seul constructeur du LMP1, ce qui remet évidement en cause la viabilité de la catégorie reine de l'endurance. L'arrivée éventuelle d'autres participants de poids en LMP1, comme Peugeot, n'est en effet pas espérée avant au moins 2020. Porsche a notamment remporté 19 victoires lors des 24 Heures du Mans, l'épreuve phare du WEC, dont l'édition 2017 en juin dernier. Le constructeur allemand précise néanmoins dans son communiqué qu'il continuera d'engager des 911 dans la catégorie GT du WEC.

 

Recentrage sur les GT et l'électrique

 

Dans le cadre de ce changement de stratégie, Porsche entend désormais se concentrer sur son engagement en catégorie GT du Championnat du monde d'endurance ainsi qu'en Formula E que la marque découvrira à compter de 2019. Un championnat qui "offre aux constructeurs une grande liberté pour le développement de nouvelles technologies, ce qui rend cette compétition particulièrement attractive à nos yeux", étaye encore Porsche.

 

Lundi, un autre constructeur allemand de renom, Mercedes, a annoncé qu'il allait quitter le championnat allemand de voitures de tourisme, le DTM, fin 2018 pour lui aussi s'engager en Formule E lors de la saison 2019. BMW et Audi, qui participeront à la Formule E en tant qu'écuries à part entière dès la saison prochaine, réfléchissent également à un retrait du DTM, ce qui entraînerait de facto sa disparition.

 

Avec AFP

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Riester renforce sa plaque Hyundai

La semaine dernière, l'opérateur francilien a inauguré à Saint-Maximin (60) un nouveau site exclusif dans la marque coréenne, lequel s'ajoute aux deux concessions de Meaux et de Coulommiers. A terme,

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page