Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Hyundai lance la iOniq Plug-In

Hyundai lance la iOniq Plug-In

Après ses versions hybride et 100% VE lancées au second semestre 2016, Hyundai vient de mettre sur le marché la version hybride rechargeable de sa iOniq. Une configuration qui devrait donner lieu à quelque 200 ou 300 immatriculations en année pleine en France.

 

Hyundai dispose d'une nouvelle "arme" sur le marché des véhicules propres en France. En effet, après les lancements de ses versions hybride et 100% VE au second semestre 2016, le constructeur vient de mettre sur le marché la configuration hybride rechargeable de sa iOniq (iOniq Plug-In). Dotée d'un bloc essence quatre cylindres à injection directe 1.6 l GDi d'une puissance de 105ch et d'un moteur électrique de 45kW alimenté par une batterie lithium-ion de 8,9kWh fournie par LG Chem (la puissance cumulée des deux moteurs est de 141ch), elle offre une autonomie de 63km en tout électrique pour des émissions de gaz carbonique de 26g/km et une consommation de carburant en cycle mixte de 1,1l/100km (cycle NEDC).

 

"Elle devrait donner lieu à quelque 200 ou 300 immatriculations en année pleine en France", souligne Lionel French-Keogh, directeur général de Hyundai Motor France. Accessible aujourd'hui uniquement en finition haute dite Executive, il n'est en outre pas impossible qu'elle soit aussi proposée à terme dans une finition Business. C'est déjà le cas avec la version hybride de la iOniq, une configuration qui contribue aujourd'hui pour les 2/3 aux ventes de ce modèle du segment C. "Tous les mois, nous commercialisons aujourd'hui une quarantaine de iOniq en version 100% VE et nous devrions pouvoir faire beaucoup plus l'année prochaine dans la mesure où son niveau de production est appelé à augmenter d'ici à la fin 2017", poursuit Lionel French-Keogh. Dans le même temps, toujours plus de clients et de prospects devraient s'intéresser à la iOniq Plug-In.

 

En plus de ses atouts en matière d'autonomie et de consommation, cette version de la iOniq exploite non seulement une transmission à double embrayage DCT-6 qui autorise des changements de rapports avec des palettes situées derrière le volant, mais aussi un système de gestion prédictif de l'énergie associé au système de navigation (il optimise la décélération en invitant le conducteur à lâcher la pédale d'accélérateur dans certaines situations, solution qui fonctionne en mode Eco à des vitesses comprises entre 40et 160km/h).

 

Dans sa finition Executive, la iOniq Plug-In intègre en outre de nombreux systèmes de sécurité tels qu'une caméra de recul, un régulateur de vitesse adaptatif, un système d'assistance active au maintien de voie ou encore une solution de freinage d'urgence autonome avec détection des piétons. Un support de recharge de téléphone portable par induction est aussi inclus et son système multimédia intègre les fonctions de connectivité d'Apple CarPlay et Android Auto, ses utilisateurs bénéficiant également des services TomTom Live et Mapcare.

 

"La batterie se recharge intégralement en seulement deux heures", relève Stéphane Godefroy, chef de gamme chez Hyundai Motor France. La iOniq Plug-In est équipée d'une prise de type 2 et d'un chargeur embarqué de 3,3kW qui convertit le courant alternatif externe en courant continu pour la batterie haute tension, un boîtier de contrôle intégré au câble permettant aussi aux conducteurs de la raccorder sur une prise domestique classique. Pour ce qui est de son tarif, il est de 36100€, sans prise en compte du bonus de 1000€. Last but not least. La iOniq hybride rechargeable est garantie cinq ans et sa batterie haute tension garantie huit ans ou 200000km.

 

10000

Nombre d'immatriculations qu'envisage de totaliser en année pleine Hyundai Motor France avec son futur SUV de segment B, le Kona. "Il doit nous permettre d'atteindre la barre des 40000 immatriculations annuelles", souligne Lionel French-Keogh. A noter qu'il sera aussi proposé dans une version électrifiée.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'heure de la pause estivale

Chers lecteurs, l'heure de la pause estivale a sonné. L'occasion de recharger les batteries après une année exigeante tant l'actualité a été riche.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page