Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nissan Qashqai : Un best seller à la relance

Nissan Qashqai : Un best seller à la relance

Le JA, en partenariat avec Autovista, vous fait découvrir en exclusivité les valeurs futures sur le marché de l'occasion d'un modèle récemment lancé. Ce mois-ci, le Nissan Qashqai de deuxième génération,, lequel doit surtout permettre au constructeur de conserver ses positions dans le segment C-SUV en France.

 

Sur le seul périmètre France, Nissan se veut prudemment ambitieux avec la version restylée de son Qashqai. Conscient que la concurrence s'est considérablement accrue ces derniers mois et dernières années sur son segment de marché, notamment avec les lancements des Peugeot 3008 et Renault Kadjar (modèle développé sur la base du Qashqai), le constructeur s'est en effet fixé un seul et unique objectif avec la version restylée de son modèle phare : rester le leader des importés dans le segment des C-SUV. "En année pleine, nous souhaitons totaliser au moins 25000 immatriculations", précise Bernard Loire, président de Nissan West Europe.

 

Cela correspond très exactement au volume de ventes enregistrées l'an dernier sur le territoire par le Qashqai, le Juke en ayant comptabilisé de son côté 13000 et le X-Trail 11000. "Sur l'exercice écoulé, deux tiers de nos ventes ont reposé sur nos crossovers, poursuit Bernard Loire. Nous avons immatriculé sur la période 69000 VP et 11000 VUL." Et les crossovers pourraient prendre encore plus d'importance dans l'activité commerciale de Nissan en France. "Le marché français des C-SUV a gagné plus de 250000 unités en dix ans et sa volumétrie devrait passer de 292649 unités en 2016 à 300000 unités en 2017", relève le président de Nissan West Europe. Autant dire, donc, que le modèle phare du constructeur "surfe" sur un marché porteur.

 

Et si le Qashqai relifté aura fort à faire dans les prochains mois avec la concurrence, il aura aussi de nouveaux arguments à faire valoir, nouveaux atouts qui pourront intéresser une clientèle aussi bien B-to-C que B-to-B. Ainsi, le nouveau Qashqai est mieux insonorisé, un peu plus long que son aîné (+17mm), propose une nouvelle finition (Tekna+) et sa finition Business Edition est aussi accessible avec ses motorisations essence (c'est également le cas désormais avec la nouvelle Micra).

 

Nouvelle finition

 

Tekna+ correspond à un cinquième niveau de finition et vient en complément des finitions Visia, Acenta, N-Connecta et Tekna (Business Edition correspond à la finition Acenta à laquelle vient s'ajouter la peinture métallisée et le Pack NissanConnect). "Dans la mesure où nos clients privilégient déjà nos finitions les plus élevées, nous estimons que nos ventes devraient se faire avec cette nouvelle finition à hauteur de 10%", note Bernard Loire.

 

Particuliers comme professionnels seront par ailleurs en terrain connu au niveau des motorisations, le constructeur ayant décidé de reconduire l'offre existante. En essence, elle comprend des blocs de 1.2l et 1.6l développant respectivement 115ch et 163ch, et en Diesel, des blocs de 1.5l et 1.6l qui affichent des puissances de 110ch et 130ch (les blocs essence 1.2l et Diesel 1.6l peuvent être indifféremment couplés à une boîte de vitesses manuelle à six rapports ou à une boîte automatique XTronic, et seul le bloc Diesel 1.6l peut donner lieu à une configuration 4x4). Et nul doute que de nombreux clients se tourneront vers la motorisation Diesel 1.5 dCi 110 : elle affiche une consommation de carburant en cycle mixte de 3,8l/100km et ses rejets de CO2 sont de 99g/km.

 

Les amoureux du modèle pourront en outre franchir un saut technologique à compter de 2018. C'est à partir de cette date que le Qashqai donnera aussi accès au système ProPILOT. Correspondant à la première étape de l'introduction de la conduite autonome chez le constructeur, il permettra d'exploiter des technologies telles que le Lane Keep Assist (LKA), l'Intelligent Cruise Control (ICC) et Traffic Jam Pilot (TJP). Le tout simplement en appuyant sur un bouton...

Armindo Dias

 

Etude des valeurs futures de :

 

 

 

 

 

Nissan Qashqai 1,5 Dci 11 N-Connecta :

29 250 euros

 

 

 

12 mois

20 000 km

24 mois

40 000 km

36 mois

60 000 km

48 mois

80 000 km

Valeur Future vente (%)

Valeur Future vente (€ TTC)

Valeur Future vente (%)

Valeur Future vente (€ TTC)

Valeur Future vente (%)

Valeur Future vente (€ TTC)

Valeur Future vente (%)

Valeur Future vente (€ TTC)

80,80

23 634

69,90

20 446

60,60

17 726

52,50

15 356

Source Autovista

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page