Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Moins de défaillances d'entreprises dans l'auto

Moins de défaillances d'entreprises dans l'auto

Les procédures de sauvegarde, de liquidation et de redressement judiciaire dans les entreprises du commerce et de la réparation automobile ont reculé de 5,6% au deuxième trimestre 2017.

 

Sur le front des défaillances d'entreprises, les choses s'améliorent tant au niveau de l'ensemble des entreprises françaises qu'au niveau des seules entités évoluant dans le secteur du commerce et de la réparation automobile. En effet, d'après les dernières données du baromètre Altares-D&B, le deuxième trimestre a donné lieu à un total de 12925 défaillances d'entreprises, volumétrie correspondant à une baisse de 7,8% sur la même période de 2016. Cette baisse s'est faite avec un repli des procédures de sauvegarde de 12,2% (288 entreprises concernées), une baisse des liquidations judiciaires de 9,8% (8724 entités impliquées) et une diminution des redressements judiciaires de 2,9% (3913 sociétés concernées). "Pour la première fois depuis 2012, plus de 30% des jugements prononcés sont des ouvertures de redressement judiciaire, signe que les entreprises se présentent devant le tribunal avec une situation financière non définitive permettant à ce dernier d'envisager une solution de rebond par continuation ou cession", souligne Altares.

 

Et les seules entités du secteur du commerce et de la réparation automobile n'échappent pas à l'amélioration générale. Sur le deuxième trimestre, les défaillances d'entreprises s'y sont contractées de 5,6%, avec neuf procédures de sauvegarde, 117 redressements judiciaires et 349 liquidations judiciaires. Une situation que doivent lui envier d'autres secteurs tels que celui du transport de personnes ou encore celui des auto-écoles : les défaillances d'entreprises dans ces deux secteurs d'activité ont augmenté de respectivement 21% et 85%. A noter par ailleurs que parmi les "grosses" entreprises qui ont ouvert une procédure de sauvegarde au deuxième trimestre il y a eu le constructeur de camions anti-incendies Sides... une entité qui a été rachetée depuis par la société bretonne Armoric Holding.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'heure de la pause estivale

Chers lecteurs, l'heure de la pause estivale a sonné. L'occasion de recharger les batteries après une année exigeante tant l'actualité a été riche.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page