Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Continental au capital d'EasyMile

Continental au capital d'EasyMile

L'équipementier allemand prend une part minoritaire au capital du constructeur de navette autonome français. Une voie toute tracée vers les robot-taxis.

 

Navya a accueilli Valeo, EasyMile aura eu Continental. L'équipementier allemand vient de prendre une part minoritaire au capital du constructeur de navettes autonomes français, comme il l'a fait savoir lors d'une visite de Franck Jourdan, directeur de la division Chassis & Safety, dans les locaux du groupe à Toulouse, ce 5 juillet. L'objectif est de développer des technologies nécessaires à l'automatisation de la conduite et de s'approprier de nouveaux domaines de compétences, fait savoir Continental.

 

Avant de rentrer dans le cœur du sujet techniques, Continental va apposer sa marque sur les navettes autonomes. En effet, les EZ10 seront désormais équipées de pneus Continental Eco Contact. Ces modèles de la gamme sont connus pour leur faible résistance au roulement et leur atténuement du bruit. Mais le plus intéressant viendra ensuite.

 

En tant qu'actionnaire d'EasyMile, Continental va se concentrer sur le développement de la mobilité de demain et plus particulièrement les robot-taxis. "Un partenariat avec EasyMile va nous permettre d’accélérer et nous aider à relever les enjeux de la conduite autonome dans les villes", a commenté Ralph Lauxmann, responsable Systems & Technology au sein de la division Chassis & Safety et par ailleurs directeur du projet Automated Driving chez Continental.

 

Comme Navya avec Valeo, EasyMile va en retour profiter du catalogue de composants du deuxième équipementier automobile en chiffre d'affaires (40,5 millions d'euros en 2016). "Nous envisageons d’intégrer les tout derniers composants et technologies de Continental à nos solutions afin d’améliorer encore les performances et d’optimiser les coûts", a confirmé Gilbert Gagnaire, P-dg d’EasyMile SAS. Pour mémoire, le constructeur français emploie une centaine de personnes et a déployé ses navettes autonomes dans cinquante villes de dix-sept pays mondiaux.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'heure de la pause estivale

Chers lecteurs, l'heure de la pause estivale a sonné. L'occasion de recharger les batteries après une année exigeante tant l'actualité a été riche.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page