Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
EMVO 2017 Catégorie distributeur : et le gagnant est…

Alexandre Parot (à droite) reçoit son trophée des mains d'Olivier Fernandes (BCAuto Enchères).

EMVO 2017 Catégorie distributeur : et le gagnant est…

Aux côtés des groupes Guyot et Hess, également nommés, le groupe Parot a été élu meilleur distributeur VO pour cette édition 2017. Retour sur les développements de l'opérateur et surtout ceux à venir, très prochainement…

 

Après un tel exercice 2016, comment ne pas élire le groupe Parot ? En effet,successivement, l'opérateur d'origine bordelaise a repris VO 3000, le groupe Behra et a effectué son entrée en Bourse au second semestre 2016. Si l'acquisition du groupe Behra est venue renforcer le pôle VN de l'opérateur, celle de VO 3000 donne un signal fort sur les intentions du groupe Parot dans le secteur du VO. Un secteur où Alexandre Parot souhaite devenir incontournable à très court terme. La reprise du négociant et de ses deux points de vente a permis au groupe de distribution d'élargir son sourcing auprès des particuliers et des professionnels tout en ajoutant à son périmètre 5558 véhicules, un CA de 69 millions d'euros et 22 collaborateurs.

 

Mais la croissance du groupe Parot ne devrait pas s'arrêter là, bien au contraire. En effet, le 20 juin prochain, le groupe de distribution devrait enfin dévoiler son projet Delta articulé autour d'une plateforme Web de vente de véhicules d'occasion. Son but ? "Conquérir l'énorme part du gâteau qui échappe aux groupes de distribution", avance Alexandre Parot. Le groupe investira près de 1,7 million d'euros (0,8 million d'euros ont déjà été injectés) et monopolisera dix collaborateurs pour sa mise en place. Le concept sera aussi soutenu par de nombreux partenariats, dont ceux déjà engagés avec Opteven, CGI ou encore BCAuto Enchères. Le dirigeant s'est inspiré des modèles américains déjà existants pour lancer une "approche centrée sur le client entièrement dématérialisée". La plateforme a pour but de commercialiser 15000 unités par an à l'horizon 2020.

 

Des développements qui font du VO un pilier majeur de l'opérateur au regard des résultats réalisés en 2016. En effet, le secteur de la seconde main a généré un CA de 155,2 millions d'euros, en progression de 19,10%, représentant désormais 39% du CA total de l'opérateur. En volume, le secteur VO représente 63,4% du volume global avec 12 655 unités écoulées (+7,6%), quand le volume VN ne croît "que" de 2,6%.

 

"La croissance enregistrée sur 2016, couplant performance organique et deux acquisitions stratégiques, traduit notre capacité à mettre en œuvre le plan stratégique présenté lors de notre introduction en Bourse. En parallèle, nous avançons sur notre projet Delta et réaffirmons notre ambition de casser les codes de la vente sur Internet de VO d'ici à l'été 2017", déclarait d'ailleurs Alexandre Parot lors de la présentation des résultats en mars dernier.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Nicolas Wertans quitte Ford France

Arrivé en novembre 2016, Nicolas Wertans quitte déjà Ford France. Patrick Bégaud, actuel directeur marketing, assurera l'intérim jusqu'à l'arrivée d'un nouveau président le 1er septembre prochain.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page