Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Ubeeqo lance Ubeeqo Office

Ubeeqo lance Ubeeqo Office

Il s'agit d'une offre qui permet à des entreprises de tester sans risque l'autopartage interne en mettant à la disposition de leurs collaborateurs des Renault Twingo, des Volkswagen Golf ou des Toyota Yaris et Auris.

 

Si Ubeeqo s'est dernièrement intéressé un peu plus au marché du B-to-C, il reste aussi très concentré sur le marché du B-to-B. Pour preuve, l'opérateur de services de gestion de flottes et de mobilité, filiale à 100% du groupe Europcar, vient de lancer une nouvelle offre qui permet aux entreprises de tester sans risque l'autopartage interne.

 

Baptisée "Ubeeqo Office", elle consiste à mettre à la disposition de ses équipes quelques véhicules en autopartage sur son ou ses parkings sur une période de six mois ou plus moyennant seulement le versement d'un loyer fixe par véhicule, à charge ensuite à la société de décider si elle souhaite déployer une solution plus pérenne d'autopartage (les mensualités débutent à 200€ avec Ubeeqo Office).

 

"Nous assurons l'entretien et le nettoyage des véhicules, et nous fournissons la solution de réservation ainsi que les véhicules qui peuvent être aujourd'hui des Twingo essence, des Golf essence et des Toyota Yaris ou Auris hybrides", précise Emmanuel Nedelec, directeur général d'Ubeeqo France.

 

Aucun VE n'est proposé dans le cadre de cette offre car, bien sûr, toutes les entreprises n'ont pas encore déployé sur leurs sites des bornes de recharges VE. "Le coût d'utilisation des véhicules pour les collaborateurs est le même que celui de notre offre grand public dénommée 'Ubeeqo Street'", poursuit Emmanuel Nedelec. Pour une heure d'utilisation d'une citadine et d'une compacte, il faut compter respectivement 4 et 5€.

 

Et, bien sûr, les entreprises franciliennes satisfaites par un test Ubeeqo Office peuvent ensuite opter pour l'offre d'autopartage tout compris Ubeeqo for Business, solution permettant non seulement d'exploiter une solution d'autopartage interne, mais aussi de solliciter des taxis ainsi que des VTC, ou encore d'utiliser les véhicules proposés dans le cadre de l'offre d'autopartage grand public Ubeeqo Street (elle regroupe quelque 150 véhicules sur Paris et sa petite couronne et en proposera plus de 200 à la fin 2017).

 

Bref, au final, il faut s'attendre à une nouvelle percée d'Ubeeqo en B-to-B. "En France, nous avons déjà trois clients avec Ubeeqo Office et devrions en totaliser une trentaine à la fin 2017", relève Emmanuel Nedelec. Parmi les trois "testeurs" actuels d'Ubeeqo Office, il y a notamment Direct Assurance.

 

45

Nombre de clients actuels d'Ubeeqo dans le cadre de son offre d'autopartage interne en entreprise. En font notamment partie les groupes Airbus, Michelin, L'Oréal, Bel, Air Liquide, Pernod Ricard, Sanofi et Nexity.

 

200

Nombre de véhicules qui composeront l'offre d'autopartage grand public d'Ubeeqo – Ubeeqo Street – à la fin 2017. Ils seront déployés sur une centaine de stations – environ 70 aujourd'hui – et plusieurs d'entre eux seront accessibles dans le cadre de l'offre parisienne de véhicules en libre service dénommée "Service de Véhicules Partagés" (SVP). "Elle n'a pas vocation à être déployée seulement sur Paris", note Emmanuel Nedelec.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Nicolas Wertans quitte Ford France

Arrivé en novembre 2016, Nicolas Wertans quitte déjà Ford France. Patrick Bégaud, actuel directeur marketing, assurera l'intérim jusqu'à l'arrivée d'un nouveau président le 1er septembre prochain.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page