Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Engie fait main basse sur EV-Box

Engie fait main basse sur EV-Box

Engie manifeste son intérêt pour le secteur des solutions de recharge de véhicules électriques en faisant l'acquisition du Néerlandais détenteur d'un parc de plus de 40000 bornes.

 

Engie devient l'un des plus importants fournisseurs de bornes de recharge de véhicules électriques au monde. Cette croissance de l'activité est due au rachat du Néerlandais, EV-Box, comme l'a fait savoir le groupe par voie de communiqué, ce 14 mars. Une opération qui lui permet de prendre possession d'un parc de 40000 installations, dans 20 pays différents.  

 

"Pour Engie, l'acquisition d’EV-Box représente une étape stratégique vers un paradigme énergétique totalement nouveau que le monde commence à envisager. Il s'agit également pour le groupe du premier grand investissement dans l'un de nos quatre domaines stratégiques prioritaires à croissance rapide, a recontextualisé Thierry Lepercq, directeur général adjoint en charge de la recherche & technologie et de l’innovation chez Engie. Engie et EV Box partagent une même vision de la mobilité électrique. Nous sommes convaincus qu’en mettant en commun nos savoir-faire, nous serons un acteur de premier plan sur le marché de la recharge de véhicules électriques à l’international , avec une offre différenciante et très compétitive."

 

EV-Box opère sur le secteur depuis 2010. Le Néerlandais a réussi à s'imposer dans plusieurs pays grâce à une gamme de stations de recharge, de logiciels et de services de gestion de recharge, à destination des entreprises, du secteur public et des particuliers. "EV-Box a connu une croissance rapide suite aux investissements de Gilde Equity Management en 2014, rappelle Kristof Vereenooghe, directeur général d’EV-Box. Nous avons installé notre siège à Amsterdam, notre équipe est passée de 18 à plus de 65 collaborateurs et nous nous sommes déployés dans dix nouveaux pays en un peu plus de deux ans seulement."

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Dieselgate : Fiat rejoint Volkswagen et Renault...

Le Parquet de Paris a ouvert une information judiciaire à l'encontre du groupe FCA pour "tromperie aggravée visant les dispositifs de contrôle aux émissions polluantes de [ses] véhicules Diesel".

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page