Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
PSA rachète une marque en Inde

PSA rachète une marque en Inde

Ambassador, marque indienne aujourd'hui disparue, pourrait renaître avec le retour du constructeur français dans le pays. Sinon, pourquoi la racheter ?

 

Après avoir annoncé le 25 janvier dernier son retour en Inde, avec le groupe local CK Birla, PSA vient de mettre la main sur la marque Ambassador. Le Français a payé 11 millions d'euros à Hindustan Motors, une société qui appartient à… CK Birla, son partenaire en Inde, pour qu'Ambassador passe son pavillon français. "Nous l'avons vendu pour 800 millions de roupies, mais nous avions déjà cessé la production il y a près de trois ans", a déclaré un porte-parole de CK Birla.

 

Marque bien connue en Inde pour avoir équipé, jadis, l'élite du pays, Ambassador se reproche aujourd'hui d'être une coquille vide puisque la production a été stoppée en 2014 et l'usine fermée. Pourquoi donc cette marque ne faisait-elle pas partie du deal principal entre CK Birla et PSA ? PSA va-t-il revenir en Inde avec une marque locale ? On pourrait le croire car, en janvier dernier, aucune précision n'avait été donnée quant à la marque que le groupe français souhaitait déployer dans le pays. S'appuyer sur cette marque bien connue dans le pays serait sans doute un bon moyen d'entrer rapidement dans la tête des consommateurs indiens à condition que l'imaginaire d'Ambassador soit en adéquation avec le futur produit développé par PSA.

 

Ambassador pourrait-elle être une marque de conquête à partir de l'Inde ? Pourquoi pas, mais sans doute à long terme, car rappelons que PSA ne disposera que d'une capacité de production en Inde limitée à 100000 unités à l'horizon 2020. Rappelons que les partenaires ont consenti à un investissement de 100 millions d'euros (70% pour PSA) pour mettre sur pied deux JV. Quoi qu'il en soit, que la marque Peugeot soit exploitée ou qu'il s'agisse d'Ambassador, le Français va revenir sur un marché au potentiel certain, mais encore difficile à exploiter comme en témoigne les 3,35 millions d'unités (VP+VUL) vendues en 2016 (+7,1%). Le taux d'équipement reste encore trente fois plus faible qu'en Europe avec seulement 22 véhicules pour 1000 habitants.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'Amérique du Nord exclusivement en Smart ED

A partir de cet été, Smart ne vendra plus que des versions électriques ED aux Etats-Unis et au Canada. Explications.

Les constructeurs mis à l'index

Les écarts de consommation des véhicules entre les données officielles et la réalité ne cessent de s'accroître, accuse l'association Transport & Environment.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page