Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
L'auto toujours demandeuse de financements

L'auto toujours demandeuse de financements

Le secteur automobile fait partie du Top 10 des secteurs les plus demandeurs de financement dans le 1er baromètre de la société Scopfi, start-up fintech lancée par le groupe Altares.

 

Les petites structures de l'univers automobile restent très demandeuses de financements. Dans le premier baromètre de la fintech Scopfi, le secteur du commerce et de la réparation automobile fait partie des dix secteurs qui ont le plus sollicité des financements sur la plateforme en 2016. Il arrive en 9e position avec une participation de 4%, loin derrière les secteurs du commerce de détail (19%), de la restauration (11%) et des activités des sièges sociaux ou encore des conseils de gestion (8%).

 

Les types de financement les plus recherchés par l'ensemble des entités demandeuses ? Ils sont liés à des besoins en trésorerie à 59% et à des besoins en investissement à 41%. "Des entreprises éligibles au financement sont à l'affût de nouvelles solutions de financement plus adaptées à leurs besoins ou boycottent leur banque par manque de réactivité", explique Etienne Veauvy, Product Owner de Scopfi, à propos de toutes les entités qui ont sollicité la plateforme depuis son lancement fin 2016.

 

Le secteur automobile n'en peut pas moins se targuer de chapeauter aussi des PME qui conservent la confiance des investisseurs. Dans un autre baromètre, réalisé par le groupement d'experts comptables et de commissaires aux comptes Absoluce, le secteur de l'automobile et de ses équipementiers fait partie de ceux qui ont la plus faible décote entre les PME cotées et les PME non cotées (elle mesure l'écart de valorisation de ces deux catégories d'entreprises via un multiple de l'Ebitda). Si, chez les premières (PME cotées), le multiple moyen de l'Ebitda est de 4,6, il est tout de même de 3,6 chez les secondes (PME non cotées). Il n'y a donc qu'un différentiel de multiple de 1 (0,8 dans le secteur du commerce de détail et 2,2 dans celui des voyages et des loisirs).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le rachat de Fraikin par Petit Forestier retoqué

Engagée depuis six mois, la procédure d'acquisition de Fraikin par le spécialiste du froid a finalement reçu un avis défavorable de la part de l'Autorité de la concurrence.

Les constructeurs mis à l'index

Les écarts de consommation des véhicules entre les données officielles et la réalité ne cessent de s'accroître, accuse l'association Transport & Environment.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page